Au revoir Montreuil, et à l’an prochain !

Publié sur 3 min. de lecture

Hop départ de Montreuil ! 
Pour celles et ceux qui se demanderaient ce que fut pour moi ce 34e Salon du livre et de la presse jeunesse, voici ce que j’en retiens, en vrac total :
Le bonheur de discuter avec les lecteurs et lectrices qui attendent leur tour avec fébrilité – mais comment se fait-il que je n’aie pas de photos de cette jolie file ? -, merci d’avoir été si nombreuses et nombreux (très heureuse de vos retours sur Le Grand Saut et, déjà, Nos éclats de miroir) ;

Le mur des Grands Formats chez Nathan, avec Le Grand Saut et U4 en bonne place (oui, j’ai rougi)

La joie de revoir les copains et copines ;
Cette chaleur humaine qui nous manque parfois quand on est loin, chez soi, en écriture ; 
La (les) fête(s) hors tout du samedi soir, moment d’un peu n’importe quoi réjouissant ;

Super soirée Nathan, avec (de gauche à droite) Noémie Coutant, Claire Pisarra, Pauline Alphen, Rachel Corenblit, Mélanie Decourt et ma pomme

Ceux et celles qu’on rate ou qu’on aperçoit de loin mais on a rendez-vous et il y a foule et on ne peut pas s’arrêter ;
Celles et ceux qu’on ne voit pas aussi longtemps qu’on aurait aimé, frustration ;
Celles et ceux qu’on ne reconnaît pas (pardon) parce que c’est l’effervescence, le bruit, la chaleur, et qu’on parle à 350 personnes dans la journée ;
La lutte pour trouver un pouf à l’espace VIP bondé de VIP ;
Réaliser que cela fait 10 ans qu’on connaît une éditrice amie – progressions parallèles, c’est beau ;
Les découvertes, les livres qu’on nous offre (merci Veronique !), ceux qu’on achète enfin depuis le temps qu’ils nous faisaient de l’oeil ;


La Tour Eiffel vue de sa chambre d’hôtel, songer à ce qui se passe, pas si loin ;


La rue de Paris populaire, mais qui parait si loin des gilets jaunes, un autre peuple ;
Les projets qui se dessinent, ceux qui s’affirment, ceux qu’on lance – bonheur de se sentir désirée, accueillie via ces projets ;
Les copains croisés dans le métro par hasard, les bisous envoyés de loin ;
Les filles de La Ciotat qui ne se sont pas vues de l’année mais se croisent dans l’ascenseur d’un hôtel de Montreuil ;
Les gants et les bonnets qu’on met pour la première fois de l’année ;
Les filles du sud qui se sont loupées ici ou là ces derniers mois mais se retrouvent dans le même wagon de train ;
Le bleu sur la cuisse à cause du périple dans le métro avec valise ;
Se souvenir d’où l’on vient, par flashs imprévus, instants de sidération ;
Discuter avec des éditrices enthousiastes et enthousiasmantes ;
Admirer l’aisance sociale de certains collègues, leur présence, cette affirmation ;
Apprendre encore et toujours à oser montrer qu’on croit en soi ;
Savourer cette édition quand l’an passé la tristesse d’un deuil avait laissé à côté de tout, étrangère ;
Les incursions dans la belle expo du sous sol au moins pour le calme ;
La friche d’un autre monde à côté du salon ;
Les gilets jaunes au loin qui s’insurgent, tant et plus ;
Voir, de loin, à la télé, le péage de sa petite ville présentée comme un bastion de résistance ;
Ce sentiment d’écartèlement, eux/soi/nous, ici/là-bas, culture/révolte, et au fond de soi jonction ;
Et malgré la joie, le bonheur, le soulagement de constater la chaleur humaine de ce petit milieu de la LJ, encore une fois avoir la certitude de son incapacité à la légèreté, ce retour permanent, malgré ses efforts, vers l’à côté ;
Quitter Montreuil et se dire : je sais pourquoi je suis écrivaine.

Avec les copains Gaël Aymon et Vincent Villeminot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 6-7 nov : Livr@do de Liège
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 444 autres abonnés

Précédent
quitter son chez-soi pour le lointain Salon du Livre de Montreuil…