Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Tous les articles deFH

Ce week-end : forum du livre de Saint-Louis

Par Posted on 0 Aucun tag 0

I did it ! J’ai terminé la V2 du Tome 2 des *Faits et gestes de la Famille Papillon* au-jour-d’hui (et je peux vous dire que ce tome-ci sera encore plus déjanté et loufoque que le premier, avec des anecdotes historiques des années 60 jusqu’au début des années 70 – quelles années denses et passionnantes ! – et avec, encore, des photos tout à fait géniales – j’en ai juste mis plus qu’on ne m’avait autorisée, je crois, mais comment faire un choix raisonnable dans le trésor de Jean-Marie Donat, sérieusement ??). 

Je vais donc partir demain pour le Forum du Livre de Saint-Louis le coeur léger, et en plus avec la joie, j’espère, d’avoir sur la table de dédicaces devant moi pour la première fois *Les exploits de Grand-Papy Robert*, chez Casterman Jeunesse.

Mais c’est surtout *Nos éclats de miroir*, chez Nathan Lire en Live qui sera à l’honneur, et la joie n’en est pas moins grande, oh non, et puis on m’a soufflé que des élèves s’en étaient inspiré·es, je vous dirai… Tellement hâte de parler de ce roman avec ces jeunes gens…

Nos éclats de miroir, Nathan

Et bien sûr je parlerai en classe et je dédicacerai, aussi, *Renversante* (l’école des loisirs)…

Mais aussi la série Mona chez Rageot Editeur, dont le dernier tome est paru l’an dernier, tout comme *Le grand saut* chez Nathan, et qui sait, il y aura peut-être aussi la version Pocket Jeunesse de *Quatre filles et quatre garçons*, ainsi que mes derniers romans chez Éditions Syros et encore d’autres, peut-être ?

En tout cas je vous dis à vendredi soir et ce week-end si vous souhaitez venir me rencontrer et faire dédicacer vos livres. Et je dis à jeudi et vendredi aux classes que je rencontrerai !

A très vite !

partager

Parution aujourd’hui en poche chez PKJ de Quatre filles et quatre garçons

Par Posted on 0 Aucun tag 0

J’ai déjà eu l’occasion de dire par ici combien cette année était dense et joyeuse pour moi. Des parutions de nouveautés auxquelles je tiens toutes beaucoup sans exception (**Les faits et gestes de la famille Papillon** tome 1 est désormais disponible dans toutes les librairies, au cas où ça vous aurait échappé ;-)), mais en plus 2 sorties en poche chez PKJ de romans qui ont énormément compté dans ma carrière et dans mon chemin d’autrice. 
Le premier, c’est celui-là, qui sort aujourd’hui chez Pocket Jeunesse, très reconnaissable puisqu’il a la même couverture.

Je l’ai écrit il y a pile 10 ans, au tout début de ma vie d’écrivaine publiée, et c’est fou le nombre de vies qu’il a eu et combien il a grandi. Un chemin représentatif du mien, moi qui ai débuté sans connaître rien ni personne dans le milieu de l’édition, avec comme seuls atouts un désir d’écrire (« une flamme que je sens en moi », disais-je ado dans mon journal intime), d’autres vies que la mienne (coucou Carrère) qui frappaient à la porte de ma conscience, et la chance d’avoir fait de bonnes rencontres (mais pas que, il y a eu des embuches et des freins puissants).  
Merci à celles qui ont fait confiance à l’inconnue totale que j’étais pour ce projet fou, et qui ont donné toutes les chances possibles à cette saga de 744 pages dans cette version poche (Talents Hauts ÉditionsMélanie Decourt). 
Ces quatre filles et quatre garçons-là, vraiment, je les aime…

Pour celles et ceux qui voudraient découvrir la saga, **Quatre filles et quatre garçons**, en voici la présentation :

Un journal écrit à huit mains où les voix féminines et masculines s’entremêlent pour former une image de l’adolescence et de ses questions.
Ils sont huit, quatre filles et quatre garçons, amis depuis le début du collège. Pour ne rien oublier de ce qui les unit, ils décident de tenir à tour de rôle le carnet de bord de leurs quinze ans. En vidéo, audio, ou par écrit dans un journal intime, ils vont faire le récit d’une tranche de leur vie, partageant leurs doutes, leurs drames et leurs petites victoires, jusqu’à esquisser ensemble le portrait de leur adolescence.

partager

lecture #110 : Dix

Par Posted on 0 Aucun tag 0

J’ai fini cette semaine la lecture de **Dix** de Marine Carteron et… Wouaou ! Moi qui d’habitude n’aime pas les romans noirs, celui-ci m’a beaucoup plu par son outrance à la Monty Python, et par l’ambiance digne de **L’île aux trente cercueils** de Maurice Leblanc (sans doute LE roman que j’ai préféré, de toute mon adolescence livresque).

J’ai franchement éclaté de rire à certains moments (non, elle a osé ? Oui elle a osé !), et j’ai trouvé audacieuse et très très rafraichissante cette façon peu répandue de malmener des adolescent·es, dans un roman pour adolescent·es. Eh oui on a le droit d’avoir un regard incisif sur ces petits amours, même si on écrit pour eux ! Et en cela j’ai vraiment pensé au **Carrie** de Stephen King que, par coincidence, j’ai lu juste avant par curiosité vu que je n’avais jamais lu King auparavant. Ce que j’ai aimé c’est bien la critique sans concession de certains travers d’une certaine adolescence américaine, mais surtout la façon dont les coupables sont punis par leur victime, dont on retire une jouissance très très coupable. Marine m’a fait ressentir ces mêmes sentiments vengeurs, primaires et peu louables, de façon si énorme qu’on n’en ressent aucune culpabilité : donc merci infiniment pour la catharsis littéraire, chère Marine ! Et sincèrement, bravo.

partager