Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Tous les articles deFH

Sur les traces de Yannis à vélo – étape 6 et 7 (et fin !)

Hier, notre cycliste fou est parti de Chablis, sans savoir réellement jusqu’où il irait ce jour-là.

D’abord, traversée de la forêt de l’Abbesse dans l’Yonne

Arrivée à Sens, comme indiqué…

Sens

Armoire à livres vagabonds à Brannay. « Ne briser la vitre qu’en cas d’urgence ! »

A travers la forêt de Fontainebleau

Chemin sur les rives de la Seine

A ce moment du périple, Olivier est presque sûr de pouvoir arriver dans la soirée, hélas il tombe sur cela :

Eh oui, le parc de l’île des cerisiers était fermé. Trop long et trop compliqué à contourner… Olivier décide de camper là. Si près du but !

Fin de l’étape 6.

Et ce matin tôt, début de l’étape 7.

Km 0 de la Nationale 6 !

Approche de Paris par la Seine

Un autre monde…

Mais encore quelques jolies surprises (ici Le petit Vitry)

Lieu tragique pour Yannis et Stéphane, à Gentilly…

Le R-point de Charléty 😉

Et puis quelques instants plus tard…

Arrivée au rendez-vous de Khronos, sous la plus vieille horloge de Paris ! BRAVO Olivier, mission accomplie !

Par un hasard extaordinaire (;-)) j’étais là pour l’accueiliir.

Plus de 1000 kilomètres parcourus en 1 semaine, c’est un véritable exploit !

partager

Sur les traces de Yannis à vélo – étape 5

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Hier c’était déjà le 5e jour de périple !

A travers la forêt entre Montceau et Autun

Arrivée à Autun

Bureau de poste d’époque, dans le Morvan

 

 

 monument aux morts d’Aligny avec un canon. 

 

Les petites routes dans la forêt…

La rencontre avec le loup…

Rouvray… 234 km de Paris !

La maison d’Elissa… il l’a trouvée !

 

Entre l’Isle sur Serin et Chablis. Finies les montagnes…

Arrivée à Chablis

Et voici le camping où a dormi notre cycliste.

Aujourd’hui est en train de se dérouler le 6e jour et le gros suspense est : arrivera-t-il ce soir ou demain matin ??

partager

Sur les traces de Yannis à vélo – étape 4

Hier Olivier a parcouru le trajet Ranchal (au-dessus de Lyon), jusqu’à Montceau-les-Mines. La fatigue commence à se ressentir mais il tient bon !

Ranchal… Merci à la gentille proposition d’Anne Poiré, collègue autrice, d’offrir une pause en-cas à Olivier sur son lieu d’exposition à Belmont-de-la-Loire mais l’itinéraire partait plus à l’est, et en plus il n’a eu le message qu’une fois bien avancé sur celui-ci. Dommage ! Ca n’en reste pas moins adorable, tout comme Julia Hannes qui l’a raté à Francheville et l’aurait accueilli avec une banderole 😉  La prochaine fois, on communiquera l’itinéraire en amont pour ceux qui souhaitent lui faire un coucou comme un cycliste du Tour de France 😂.

 

Les cheminées de Montceau-les-Mines au loin.

Juste avant Montceau-les-mines, épisode de la voiture abandonnée ! Nos héros (et anti-héros) continuent à pied, dans ce paysage… Mais Olivier poursuit à vélo.

 

Montceau-les-Mines, où il a passé la nuit.

Grand merci à l’agriculteur jeune retraité de Baron qui a invité Olivier à boire un jus d’orange chez lui, en racontant ses voyages à vélo en Espagne et en Thaïlande. C’était vraiment bienvenu à un moment de baisse de régime. Ca l’a totalement requinqué.

Il est reparti ce matin à 7h, après une bonne nuit à l’hotel, il en avait besoin pour récupérer. C’est parti pour la suite du road-trip dans le Morvan. Trouvera-t-il la maison d’Elissa ? Suspense !

 

partager

sur les traces de Yannis à vélo – étape 3

Hier, Olivier a parcouru une sacrée distance, de Pont-en-Royans (vers La Chapelle-en-Vercors) à Ranchal (au-dessus de Lyon) !

 

Le Vercors vu d’en bas

 

 

Après Saint-Marcellin

Beaucoup de cols !

Pause à Saint-Jean du Bournay (ici, la librairie du village, près de l’hôtel !)

 

Et enfin, Lyon ! L’entrée et la sortie de Lyon furent épiques à vélo, mais il a réussi à atteindre le R-point… heu pardon le lycée du Parc et le Parc de la tête d’or.

Le lycée du Parc

Pensées vers Stéphane qui devrait aussi être sur les photos désormais, mais il était impossible à Olivier de prendre plus d’un bouquin dans son tout petit sac.

L’entrée du lycée

 

L’entrée du parc… Brrr c’est comme si je revivais toutes les scènes dans le R-point ! Je réalise à quel point c’était fort et intense, cette écriture… Merci Olivier de me permettre de revivre ça par procuration !

 

Serait-ce là que Yannis a manqué se noyer ? (scène très forte à écrire, celle-là aussi, et un vrai plaisir d’écriture – comme toutes les scènes qui se passent dans l’eau, même pour une noyade).

 

Arrivée en Suisse ? 😜

 

Lamure-sur-Azergue

 

Puis Ranchal (pas encore de photos), où Olivier a trouvé refuge pour la nuit grâce à Pierre, Brigitte et Roger (merci !).

Courage Olivier pour le jour 4 qui débute !

partager

sur les traces de Yannis à vélo – étape 2

Jour 2 du périple ! Hier, départ de Ribiers de bon matin, après une nuit réparatrice.

En ce jour 2, portion Ribiers (au-dessus de Manosque) jusqu’à La Chapelle-en-Vercors.

D’abord, Yannis ainsi que notre cycliste sur ses traces ont longé le Buech :

Traversée de Serres, désert (on dirait vraiment qu’U4 est passé par là)… :

Serres

Maintenant, ça grimpe (Yannis, lui, a fait ça en voiture !) :

Montée au col de Carabes

Arrivée à Die (la voiture de Yannis est tombée en panne 1 ou 2 kilomètres avant) :

 

A Die, Yannis squatte une villa pendant quelques jours :

« 3 novembre, après-midi

Je décide de me faire plaisir et choisis la plus belle des villas. Elle est un peu hors du village, le surplombant. Une immense véranda s’ouvre sur une terrasse et de là, la vue est superbe. En contrebas, la vallée est piquée de chalets. D’autres maisons se serrent autour du clocher de l’église qui domine les ruelles. Et tout autour, des montagnes incroyables, hautes et blanches et dignes, percent l’or des nuages. Mille nuances de couleurs, d’ombres et de lumières bougent au fil des secondes, comme un dernier spectacle avant la nuit.
Quand même, il y en a qui ne s’embêtaient pas, avant tout ça. D’un autre côté, cette richesse ne leur a servi à rien dans la catastrophe… »

Ensuite il passe certainement par là, sans que je l’aie mentionné :

Là où furent inventés les chamallows. Ah non ?

Puis ça regrimpe (Yannis fait cela à pied).

Montée au col de Rousset

Autre versant du col de Rousset (je ne peux pas m’empêcher d’imaginer ça en plein mois de novembre : pauvre Yannis, brrr !)

40 km après Die, La Chapelle-en-Vercors :

La Chapelle en Vercors

« 20 novembre, après-midi
J’atteins La Chapelle-en-Vercors dans l’après-midi. C’est encore plus petit que Die. Je sens tout de suite une présence, ici. Des ombres semblent passer derrière les vitres et raser les murs. Je ne tiens pas vraiment à des présentations en règle : mon expérience à Manosque m’a servi de leçon. Autant ne pas traîner par ici. Je reste en arrêt, cependant, devant une villa à la sortie du village. Une voiture est garée dans le jardin.
– Je le sens bien, dis-je à Happy. »

Yannis filera à Lyon en voiture, mais Olivier s’arrête à Pont-en-Royans, dernière jolie commune du jour, où il a trouvé refuge dans un gite communal :

 

Et puis je ne vous ai pas dit, lors du jour 1 Olivier a rencontré la même girafe échappée du zoo que Yannis, sur la route ! Si si, la voilà :

 

Quoi, c’est pas elle ?

partager