Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Vous regardez autour de mes livres

« un portrait réussi de l’adolescence »

Ca me paraît être un jour pas pire qu’un autre pour parler de Causette, le magazine des femmes plus féminines du cerveau que du capiton. ô adolescente ou jeune femme en quête de magazine féminin, si vraiment tu ne peux vivre sans, choisis au moins celui-là, où les photographies de femmes montrent de vraies femmes (id est avec un peu plus que la peau sur les os, non retouchées, et qui mangent des vrais gâteaux), et où on ne prend pas les femmes pour des quiches, ni les hommes pour des super-héros. Le tout avec un humour essentiel, rendu légitime par la gravité de nombreux reportages d’actualité.

A lire donc tous les jours de l’année, Causette, qui en plus de ça dans son nouveau numéro, le 13, parle de La ligne 15.

(Merci Pascale pour la veille informative!)

partager

miroir

Ici (site Livres ouverts), on trouve une belle analyse des Copains, le soleil et Nabila :

« … Grâce à un atelier que son enseignante propose, Azhar développe un intérêt pour le cinéma, sorte de miroir qui l’amène à mieux comprendre sa réalité. Ce court roman psychologique décrit les difficultés d’un jeune immigrant vivant dans le contexte multiethnique de Marseille. Composé de chapitres courts, le récit met en relief les changements positifs que provoque le projet de l’enseignante dans la vie du personnage qui découvre sa valeur et son potentiel propres. Utilisant une langue argotique, le texte expressif rend avec justesse le ton mi-revêche et mi-rêveur du jeune adolescent. Il intègre plusieurs références au monde du cinéma, un autre thème que le roman propose d’explorer. »

partager