Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Vous regardez télévision

#bleue sous forme de clip

Pendant ce temps, en Suisse… Ca frémit, ça travaille, ça filme !

Pour le prix RTS Littérature Ados, chaque roman sélectionné bénéficie d’un petit film fait par une classe, pour donner envie de le lire. Voici celui pour #bleue, aux éditions Syros, tourné par une classe de Fribourg :

C’est une adaptation libre car dans mon roman par exemple mes héros sont en terrasse, à la cafétéria, et les dialogues ont aussi été modifiés, mais c’est fait avec intelligence.

Ici, vous verrez tout le making-off (passionnant !) :

 

Autant dire que ces temps-ci, je me sens très gâtée, et heureuse que tant de jeunes lecteurs s’emparent de si belle façon de mes textes.

En suivant ce lien, sur le site de l’émission Lire Délire, vous trouverez aussi le clip du très bon roman de mon coauteur uquatrien Yves Grevet, La fille qui sentait venir l’orage, également aux éditions Syros, ainsi que les clips des autres romans sélectionnés.

partager

4 mois d’U4 en 4 réseaux

4 mois, très exactement. Cela fait 4 mois que les 4 romans U4 sont parus, et c’est joli tous ces 4.

Comme c’est la fin de l’année, j’ai envie de rendre hommage aux acteurs des réseaux sociaux, qui, s’ils n’ont pas l’impact de la radio mais surtout de la télévision (réseau 1) ou des articles de presse (réseau 2), ont tout de même contribué largement à faire connaître U4.

Petite précision : ici je veux parler des réseaux hors-chaîne du livre, voilà pourquoi je n’évoque pas la promotion des libraires dont le rôle a été prépondérant.

Il y a bien sûr de super-blogueurs (réseau 3, souvent aussi sur Facebook, et souvent aussi booktubeurs). Personnellement, j’aime aussi beaucoup les instagrameurs (réseau 4 – à lier avec twitter, tumblr, etc…), qui font parfois preuve de créativité dans leurs prises de vue. Et je préfère mille fois leur façon de partager leurs plaisirs de lecture, sans prétention (chaque image est suivie de discussions à bâtons rompus), à celle des communautés de lecteurs qui ne peuvent pas s’empêcher de demander aux blogueurs de NOTER les ouvrages (ils s’en passent pourtant très bien dans leurs chroniques, en général). Je mets « noter » en majuscules tellement cela me paraît aberrant (même si les 4 U4 furent excellemment bien notés), un peu comme si nous les écrivains nous fournissions des rédactions à des hordes de profs sanctionneurs ou félicitants. Mon idée de la littérature est un peu éloignée de cette façon de lire et d’apprécier les romans, toujours subjective. Message de fin d’année aux Babelio et autres Livraddict : ne peut-on pas imaginer vos sites, par ailleurs très bons et essentiels à la vie culturelle internautique, sans une notation qui me paraît indigne des lecteurs de qualité qui composent vos rangs ?

Voici donc en images et dans l’ordre 4 mois d’Instagram autour de U4. Yannis. Que mes co-auteurs ne m’en veuillent pas, je n’ai pas eu le courage de collecter aussi les images de leurs romans seuls, tout aussi nombreuses. Alors regardez, ça commence il y a 17 semaines par une belle image de U4.Yannis sous forme d’épreuves non corrigées, qui patiente sur une chaise, puis… :

Merci à tous ces bookstagrameurs, dont un fameux :

IMG_1689

Merci à lui ! J’ai beaucoup aimé la simplicité avec laquelle il a partagé ce plaisir de lecture.

Question photos, j’avoue une préférence pour celle postée sur Facebook par Eva Coly (non mais regardez ce chat !) :

IMG_1688

Pour moi, c’est elle qui remporte la palme de la plus chouette photo.

Encore merci à tous pour ces 4 mois intenses. Rendez-vous l’année prochaine avec des photos je l’espère toujours plus créatives (c’est un peu un défi que je vous lance !).

partager

lectures croisées d’U4

Il faut aussi parler du lendemain de ce petit événement 😉 :

GL

Capture d’écran 2015-12-12 à 12.15.01

(Notez l’à-propos du réalisateur qui après que François Busnel a repris ma citation de Tolkien, a fait un plan large pour que l’on voie la couverture du Seigneur des anneaux, derrière Stéphanie Blake. Il faut aussi noter que d’autres tranches de couvertures sur le plateau représentent des romans de Jules Verne, Stevenson et Salinger – écrivains qui furent importants pour tant de jeunes).

Avant de parler de ce lendemain, je voulais ajouter qu’hier c’était mon anniversaire, jour de la rediffusion de La Grande Librairie, et que, eh bien, c’était un beau cadeau (de plus, je réalise qu’au-delà du stress, cette expérience m’a beaucoup amusée !).

Le lendemain donc, enfin (j’ai le sens du suspense, n’est-ce pas ?), il y eut les lectures croisées à la bibliothèque départementale de Marseille, suivies d’un débat animé par Pascal Jourdana qui nous accueillit durant une semaine de résidence à la villa des auteurs de La Marelle, ce qui nous aida beaucoup dans notre projet. Ensuite, ce furent les dédicaces, avec la librairie La boîte à histoires.

Une amie présente fit une belle image suite à cette lecture :

lecturecroisee

Lectures croisées que l’on perfectionne à chaque fois. Organisateurs de salons du livre, n’hésitez pas à nous demander cette « performance » pour animer vos festivals (durée : 40 minutes environ).

partager

voir ou revoir mon passage à La Grande Librairie

C’était jeudi soir.  Une équipe d’une gentillesse et d’une passion très rafraîchissantes. Trop peu de temps pour exprimer tout ce que j’aurais eu à dire (cela dit, je pourrais en parler des heures !), mais en tout cas une expérience inoubliable. Et je tiens à remercier François Busnel qui a sincèrement aimé mon roman, et qui hors plateau a tenu devant Timothée et moi un discours très rassérénant sur la littérature dite jeunesse dont il déplore l’étiquetage (comme nous !). Merci aussi à Timothée (De Fombelle), et à Erik Orsenna qui ont exprimé à l’antenne leur plaisir d’avoir lu U4. Yannis en termes très élogieux. J’aurais voulu avoir l’occasion de dire combien j’ai aimé Tobie Lolness, pour ma part, et j’ai aussi lu avec plaisir La vie, la mort, la vie, mais je n’avais pas assez d’aisance pour saisir la parole au vol. Promis, la prochaine fois (!!?!!), j’essaierai !

(Quand je découvre qu’en réalité je ne suis plus du tout la timide que j’ai pu avoir été :-)).

partager

ce jeudi, U4 entre à La Grande Librairie

Par Posted on 2 Aucun tag 0

Capture d’écran 2015-12-06 à 09.52.23

Jeudi 10 décembre, à 20h40, sur France 5, La Grande Librairie a choisi des ouvrages de Erik Orsenna, Pef, Stéphanie Blake, Timothée de Fombelle, ainsi que mon roman U4.Yannis.

U4.Yannis

J’aurai beaucoup de plaisir à évoquer le projet collectif d’U4 sur le plateau de La Grande Librairie. Vous trouverez toutes les informations sur cette émission en suivant ce lien.

Capture d’écran 2015-12-06 à 09.48.30

Comme il s’agit de la première émission de La Grande Librairie consacrée essentiellement à la littérature jeunesse, j’invite tous les amoureux de ce pan de la littérature (et je vous sais nombreux), à faire passer cette information.

En attendant, retrouvez-nous, les 4 d’U4, aujourd’hui sur le salon de Montreuil, à 16h sur le stand de Syros, et demain à 13h pour une rencontre-débat, puis à 14h pour des signatures toujours chez Syros. Au plaisir de vous rencontrer !

partager