Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

chronique du vivant

Et parfois je joue la correspondante. Retour sur mon travail-loisir de l’été dernier, dans le catalogue 2014 du magazine Vivant Mag (ou comment joindre l’utile au très agréable) :

csm_couv-cata-2014-cadre_fe855e709e

 

IMG_0333

IMG_0332

Mieux lire la chronique, ou cliquer sur l’image.

–––-

Pour finir, nouvelle petite revue de presse, qui met du baume au coeur.

theaiconxcfÀ propos de Théa pour l’éternité, sur le Blog des lecteurs du Prix du Mans : J’ai rarement lu de roman aussi intéressant, on s’attache vite au personnage, et le livre n’en devient que plus passionnant. Je vous invite donc vivement à le lire, vous n’en serez pas déçu !

memoireiconÀ propos de Mémoire en Mi :Les carnets de Radicale : Florence Hinckel reprend un thème qui lui est cher avec l’hypothèse d’une longévité de plus en plus grande, et de la conservation de la mémoire. Notre identité est-elle uniquement liée à nos souvenirs ? Et dans ce cas, qu’advient-il s’ils sont stockés hors de nos corps ? Des histoires de futurs certes, mais peut-être bien plus proches qu’on ne peut l’imaginer

Une souris et des livres : C’est plein de poésie, de réflexion sur l’amour maternel, l’enfance, l’amitié. L’écriture est simple et fluide, ça se lit très vite. La fin du livre donne à réfléchir, tout en douceur… Un livre qui pourra plaire aux réfractaires à la lecture, de la science-fiction mêlée à des sujets importants qui poussent à la réflexion.

secretsiconEt enfin sur secrets.comEncres Vagabondes : Un roman amusant et positif qui montre les ressources d’internet et des nouvelles technologies, mais aussi les limites, les dangers et l’attention, bienveillante mais permanente, qui doit être portée par les adultes à tout ce qui concerne l’expression de la vie privée et l’apprentissage de la liberté, de l’autonomie et de la responsabilité. La confiance, certes, mais pas l’abandon… Les filles vont adorer y retrouver leur quotidien et leurs petits soucis ; les garçons, quant à eux, pourront profiter de l’occasion pour percer un peu les secrets des filles ; et les adultes ne perdraient pas leur temps à y plonger aussi le nez pour en parler avec les ados ; secrets.com est donc vraiment un roman pour tous (à partir de onze ans) !

partager
2 Réponses
  • Mélanie Decourt
    1 17 janvier 2014

    Tu imagines ma tête, quand dans le petit théâtre parisien où ma fille prend des cours, je lis les articles sur le spectacle « La petite fille qui avait perdu son cœur » et je tombe sur… ta critique dans Vivant Mag. J’avais à l’époque un manuscrit de toi dans mon sac, c’était vraiment drôle. J’ai illico suivi tes conseils et ai partagé ton avis sur cette jolie pièce.

    • florence
      1 17 janvier 2014

      Ah oui c’est drôle !! Je suis contente de cette circulation des avis, qui permettent des partages. Grosses bises à toi, Melanie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.