Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Dernière lecture #107

Par Posted on 0 Aucun tag 0

Livre tout corné, livre adoré !

Un seul roman pour ce #107 de mes lectures, mais il est assez épais et dense pour être tout seul !

Vif plaisir de lecture en compagnie de la clique de jeunes gens de Brexit Romance, croquée sur le vif avec autant d’acuité que d’humour et de tendresse par Clémentine Beauvais. Clémentine a réussi à dresser un portrait autant politique qu’acidulé d’une génération, avec humour et amour pour ses personnages, sans oublier une plongée parmi celles et ceux qui ont la vie plus difficile (je l’attendais, avec la crainte que ça n’arrive pas mais ouf). Personne n’est oublié – et c’est un leitmotiv des personnages féminins, qui analysent sans cesse leurs propos de peur de blesser, mais qui en retour entendent ne pas se laisser écrabouiller. Un juste appel à la douceur, droit de chacun, simple et bienvenu… J’ai adoré le choc culturel franco-anglais et ces traductions littérales à mourir de rire. J’ai adoré que ce soit un homme qui soit dans la position de l’amoureux transi dans l’attente perpétuelle d’un signe, et non son aimée, fuyante à souhait, trop occupée par son business pour prendre l’amour au sérieux -d’autant que son business c’est de ne pas prendre l’amour au sérieux. Génération pragmatique et futée, qui explose les stéréotypes dans lesquels on essaie encore de les enfermer (c’est joussif !). J’ai adoré la description très juste et très drôle de nos pratiques des réseaux, rarement aussi bien rendue qu’ici, et qui nous invite à une autodérision libératrice. Bon, j’arrête de lister tout ce qui m’a plu, mais encore, quand même : ah ce petit frisson de bonheur au détour d’un accord de proximité (c’est si élégant !) ou de quelques points médians savamment dosés ! Ce roman estampillé romance et en plus humoristique sera très certainement méprisé par les gens sérieux (du genre de Kamenev, au début du bouquin ;-)), et pourtant il est beaucoup plus réussi, plus politique, bien vu et sociologiquement juste que bien des romans sérieux et applaudis par l’intelligentsia dominante que j’ai pu lire jusqu’ici.

Donc lisez sans attendre Brexit Romance aux Éditions Sarbacane (et en plus, Clémentine Beauvais remercie les Pépettes à la fin, donc smack ❤️)

partager

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.