Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

miroir

Ici (site Livres ouverts), on trouve une belle analyse des Copains, le soleil et Nabila :

« … Grâce à un atelier que son enseignante propose, Azhar développe un intérêt pour le cinéma, sorte de miroir qui l’amène à mieux comprendre sa réalité. Ce court roman psychologique décrit les difficultés d’un jeune immigrant vivant dans le contexte multiethnique de Marseille. Composé de chapitres courts, le récit met en relief les changements positifs que provoque le projet de l’enseignante dans la vie du personnage qui découvre sa valeur et son potentiel propres. Utilisant une langue argotique, le texte expressif rend avec justesse le ton mi-revêche et mi-rêveur du jeune adolescent. Il intègre plusieurs références au monde du cinéma, un autre thème que le roman propose d’explorer. »

partager

nouvelle parution prévue en octobre prochain

Ouf j’ai récupéré mon site-blog créé avec amour que j’ai cru durant quelques heures avoir perdu dans les profondes limbes du Net à tout jamais, suite à une malheureuse tentative de mise à jour.

La fatal error s’en est carapatée, pas si fatale que ça, non mais (chers amis développeurs, merci d’utiliser un langage plus doux pour utilisateurs internautiques à l’âme sensible).

Mais ce n’est pas de cela dont je voulais parler dans cette note, mais de la confirmation de ce dont je n’osais pas parler avant d’en être sûre, certaine, contrat envoyé et tout.

Eh bien, voilà : en octobre prochain, l’un de mes romans va paraître dans la collection Scripto de Gallimard Jeunesse. Et si j’ai été si prudente voire superstitieuse, c’est qu’il s’agit d’une collection (et bien sûr d’une maison d’édition) que j’admire beaucoup, dont j’aime beaucoup les ouvrages. J’ai déjà un roman chez Gallimard, dans la collection Folio Junior (Les copains, le soleil et Nabila). Pour ce premier, j’ai presque cru à un accident, une imposture ! Mais en voilà un deuxième. Ah là là, c’est drôlement chouette.

Bon, je vous reparlerai de ça sous peu.

partager

le chat Pitre

Ca y est, Le chat Pitre est disponible dans toutes les librairies !

Pitre est un chat : sa famille d’adoption a de l’humour !

Et encore, il a échappé à pire : Peau, Mot, ou encore Loupe ou Rogne.
Pitre mène sa vie tranquille de chat auprès de Jérôme, Hélène et leurs enfants : la gentille Sidonie, 8 ans, et Joan, petit monstre de 4 ans.
Mais un jour, Jérôme éternue. Diagnostic : allergie aux poils de chat…
Pour Pitre, c’est évident : c’est Jérôme qui doit quitter la maison. Après tout, ce n’est pas lui qui tient les pieds de Sidonie au chaud les nuits d’hiver. Malheureusement, la famille ne semble pas aboutir à la même conclusion, et Sidonie doit trouver une solution…

partager

nuages de vie

C’est assez magnifique de maîtriser complètement son site et son blog (y’a des retours de plaisir de geek telle que je ne le fus jamais mais que j’effleurai parfois par exemple en voyant s’afficher les milliers de décimales de PI après que mon vieil ordi avait tourné chauffé bruyamment toute une nuit dans ma chambre de cité U – ah souvenir du meilleur de la promo qui en avait trouvé tant qu’il  avait tapissé sa chambre entièrement de feuilles A4 remplies de ces fameuses décimales ; y’avait de la poésie là-dedans). Or voilà donc par exemple suis assez fière de mon nuage de mots-clés là voyez à droite, il suffit de cliquer sur un mot et non seulement vous découvrirez ébahi le nombre d’occurences mais en plus les articles qui en parlent s’afficheront, ô miracle, joie, félicité (belle liberté de choisir soi-même les mots-clés pour ses articles, là par exemple pour celui-ci, allez je décide d’y apposer la clé lumière, et toc c’est décidé). Et même si je le désire au lieu du mot commentaires je pourrais afficher traces (j’y ai pensé) ou toute autre bêtise, et pareil pour tout le reste, mais n’oublions pas ici c’est un peu sérieux quand même il s’agit d’un lieu professionnel, hein tout de même. Je me bride mais me réserve pour autre chose, un jour, plus tard, parce que j’y vois là d’immenses possibilités.

Rassurez-vous j’ai quand même pris quelques jours loin de l’ordi, là où les nuages sont véritables, naviguant sur un beau ciel bleu qui n’est pas celui d’un écran. C’était la neige, la luge, la lumière, la sérénité, le repos, l’écoute.

Sms tout de même de mon éditrice au beau milieu des montagnes pour me dire : Clotilde est super ! (Pour ceux qui ont du mal à suivre, il s’agit du tome 7 de La ligne 15). Ouf.

Va falloir maintenant se repencher sur le tome 8 après l’avoir laissé se reposer un peu. Retravail en vue, histoire de gommer toujours, les traces de gros sabots. Finesse, finesse, mes amis. Belle journée à vous.

partager