Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Plus belle tu nais… heu, non, L’été où je meurs… encore pas ça…

Merci à Karine qui a aimé L’été où je suis né. C’est ici et elle en dit : « des sujets durs et très forts, qui sont abordés ici avec tendresse et pudeur. »

Merci également à la jeune Mimichilou, grande lectrice de 13 ans, qui, , raconte qu’elle a dévoré Plus belle tu meurs (tome 3 de Ligne 15). Cela lui a même inspiré un poème.

(L’occasion de réaliser que ces deux livres parlent de naissance et de mort jusque dans leurs titres !)

C’est très inattendu pour moi de toucher autant les adolescents que les adultes, une belle surprise…

Florence Hinckel, auteur jeunesse

partager
1 Réponse
  • Karine
    1 20 avril 2012

    Pas de quoi, j’ai passé un bon moment avec votre ouvrage 🙂 (et les lettres m’ont beaucoup émues…)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.