Archives de mot-clé écrivain·e

Anticipation d’une dérive

Anticipation d’une dérive

Publié sur 3 min. de lecture

Quand je me suis rendue aux Utopiales en 2017, j’avais adoré participer à la table ronde passionnante sur la police prédictive, et détesté participer à celle sur la mémoire numérique, trustée par des spécialistes du futur qui se prenaient très très au sérieux. Cette morgue et cette assurance m’avaient pour le moins désarçonnée. Je ne suis que peu étonnée, hélas, de constater que certaines de ces personnes-là puissent se sentir flattées d’être sollicitées par l’armée de leur pays, pour « prédire » ...

Partager

« Une femme qui veut écrire… »

« Une femme qui veut écrire… »

Publié sur 5 min. de lecture

J'ai ENFIN, depuis quelques jours, une pièce bien à moi pour écrire (lire, rêver, téléphoner, réfléchir, travailler, se poser, s'isoler). Elle est sous les toits, et la vue y est belle.   Pensées évidentes vers Virginia Woolf : "Une femme qui veut écrire une œuvre de fiction doit avoir un revenu et une pièce à elle, ce qui, comme vous le verrez, ne résout pas plus la problématique de la nature profonde de la femme que celle de la nature profonde de la fiction." ...

Partager

petit bilan de mes années d’enseignante

petit bilan de mes années d’enseignante

Publié sur 12 min. de lecture

Je suis devenue professeure des écoles à l'époque (1996) où les baby-boomers n'étaient pas encore en âge de partir à la retraite et où tant de monde se présentait au concours qu'il était difficile à obtenir. J'étais fière de l'avoir réussi du premier coup grâce à la formation de l'IUFM, et j'étais fière d'accéder à un statut qui représentait une réelle promotion sociale pour moi. J'aimerais insister sur cette grande fierté qui a caractérisé mon entrée dans ce métier. Pourtant j'ai choisi ...

Partager

« hymne à l’amitié et roman de l’été » (+ Correspondances)

« hymne à l’amitié et roman de l’été » (+ Correspondances)

Publié sur 2 min. de lecture

Définitivement un roman à lire en été, Quatre filles et quatre garçons est un coup de coeur de la librairie de la jeunesse et des écoles, L'Emile, à Paris. L'article intitulé "un roman sans détours et tout en justesse" est là, et il dit entre autres ceci : ...Florence Hinckel parvient à décrire cette période de la vie de manière très réaliste, avec beaucoup de simplicité et d'innocence. Tout y est : les premiers émois, l'amitié-amour, les questions fondamentales (mais comment savoir dans ...

Partager

l’envers de la tapisserie (Michel Foucault)

l’envers de la tapisserie (Michel Foucault)

Publié sur 2 min. de lecture

"Cela dit, existe-t-il un plaisir d'écrire ? Je ne sais pas. Une chose est certaine, c'est qu'il y a, je crois, une très grande obligation d'écrire. Cette obligation d'écrire, je ne sais pas très bien d'où elle vient. Tant qu'on n'a pas commencé à écrire, écrire paraît la chose la plus gratuite, la plus improbable, presque la plus impossible, celle à laquelle, en tout cas, on ne se sentira jamais lié. Puis il arrive un moment - est-ce à la ...

Partager

questions-réponses à propos de L’été où je suis né

Publié sur 6 min. de lecture

Lors de mon séjour à Nîmes, la semaine dernière, j'ai rencontré des classes à propos de L'été où je suis né. Hélas le temps manquait pour voir tous les élèves qui l'auraient désiré ! Ceux-là, qui n'ont pas pu me voir alors qu'ils avaient lu le livre, m'ont écrit de très gentilles lettres, avec de nombreuses questions. Ces questions reviennent souvent lors des rencontres. Aussi je choisis de copier ici ce jeu de questions-réponses qui pourrait intéresser tous ceux que ...

Partager