Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Archives par tag Le grand saut

les beaux cadeaux

Alors j’ai vraiment envie d’attribuer un 20/20 à l’organisation du salon des Oniriques de Meyzieu. Tout fut par-fait.
D’abord, bravissimo à Marie Vareille qui a reçu le prix Pierre Bottero pour son roman Elia la passeuse d’âmes. Je suis vraiment contente quand ce sont de si sympathiques auteurs qui gagnent un prix où je suis aussi sélectionnée (sinon, je râle :-)). D’ailleurs tous les auteurs de la sélection étaient adorables. C’était très agréable de passer du temps, en plus d’avec Marie, avec Philippe Arnaud, Lucie Pierrat-Pajot, Johan Heliot, Michel Honaker. Un vrai bonheur et beaucoup de rires. De plus, on a tous les six été très gâtés. Le conservatoire de musique de Meyzieu a même concocté une mélodie pour chacun de nos romans ! Elle fut jouée sur scène avant la remise du prix.

 

Chacun de nous a eu droit à une bande-annonce pour son roman, aussi, ainsi que des vidéos booktube. Et plein d’autres productions écrites. Merci pour tout ce qui fut fait autour de #Bleue !

Et puis j’ai retrouvé mes collègues U4iens, avec lesquels notre lecture croisée puis la rencontre avec le public, animée par les gentils-chouettes-fantastiques Véronique et Christian (coucou à tous les deux), furent un beau moment qui visiblement fut très apprécié. J’ai participé à deux autres tables rondes tout aussi passionnantes, du genre qui pourraient encore durer 3 heures tant on avait à débattre !

Durant les dédicaces, j’ai eu le très grand plaisir de voir Clem, Théo et Maxime-Wyrow. J’aime beaucoup vous voir avancer dans la vie, jeunes blogueurs ou booktubeurs. Merci à tous les autres qui se sont déplacés pour nous, et qui ont participé au jeu de piste dans la ville, autour d’U4.

J’ai enchaîné avec des rencontres à Amplepuis et Thizy, dans le cadre du prix des Incorruptibles, toujours pour #Bleue. Et là aussi j’ai été gâtée.

Comment remercier Lisa de 5eB à Amplepuis, qui a confectionné ce beau gâteau ?

Ben en fait, je l’ai remerciée en en mangeant une grosse partie, miam !

Là aussi, beaucoup de travail a été fait en amont, et beaucoup de productions très touchantes…

Bravo et merci donc à toute l’équipe des Oniriques, aux enseignants du prix Pierre Bottero, et bien sûr aux élèves et aux lecteurs de tout poil qui donnent du sens à ce que l’on fait, et qui me revigorent tant (même et surtout quand ils disent que #Bleue les a fait pleurer – oui, un écrivain, c’est sadique).

*********

Au fait, vous avez vu l’interview à propos du Grand Saut, dans Je Bouquine du mois de mars ?

Non ? Précipitez-vous dans la maison de la presse la plus proche !

D’ailleurs c’est le deuxième salon du livre que je fais avec mon Grand Saut, et je suis vraiment contente de voir à quel point il vous plaît ou intrigue. J’en profite pour encore une fois remercier tous les libraires qui le mettent en avant.

Ici, c’est à la librairie Maupetit de Marseille (dommage, Gaëlle n’était pas là quand je suis passée ; un coucou à distance, du coup !)

Et là, à la maison de la presse de La Ciotat. Je suis très mais alors très reconnaissante aux deux autres librairies de La Ciotat, qui promeuvent si bien mes romans en général et surtout mon Grand Saut, qui se déroule dans la ville : j’ai nommé les librairies Les 2 arbres et Poivre d’âne.

J’aimerais exprimer ma grande reconnaissance envers le lectorat d’U4, de #Bleue et du Grand Saut, en ce moment, public légèrement différent qui plus est suivant ces trois ouvrages, mais dans tous les cas public touchant et généreux… Merci.

partager

Et le gagnant du concours du meilleur grand saut est…

Maryvonne Scotto, pour ce superbe saut qui pourrait tant ressembler à celui de Sam lors de l’anniversaire d’Iris. Bravo !

Merci de me contacter afin de me donner votre adresse. Je vous enverrai un exemplaire dédicacé du Grand Saut Tome 1.

 

 

Voici les autres Grands sauts qui ont bien failli gagner :

(j’ai beaucoup hésité avec celle-ci. Merci à Xavier !)

(Cette photo-ci aussi a failli gagner : je l’adore ! Merci Mimiculture.)

(Encore une photo qui m’a fait craquer : très très belle. Merci Clem !)

(Celle-ci aussi est superbe. Merci Web Edupole).

Vous pouvez retrouver tous les autres dans l’album Vos Grands Sauts de ma page Facebook. Merci pour votre joyeuse participation !

partager

Un grand saut pour les super-libraires !

Chers amis lecteurs d’ici,

J’ai eu durant plus d’un mois un grand désir de retrait et de silence sur les réseaux, cela arrive et cela fait du bien, mais me revoilà petit à petit.

D’abord vous rappeler qu’il reste 2 jours avant la clôture du concours #LeGrandSaut ! Il vous reste encore du temps pour sauter et pour m’en envoyez la preuve photographique. N’hésitez pas.

En attendant, je vous rapporte ici d’autres images, quasiment toutes rapportées sur Facebook par une représentante de choc (un immense merci à la grande Nancy Fauché). Envie de remercier aussi tous ces libraires passionnés qui n’ont pas hésité à se laisser prendre en photo avec leur coup de coeur du moment. Quel bonheur que mon Grand Saut leur ait tant plu ! La preuve en images (avec souvent des romans de copains à côté ;-))…

Aude du Point Central et Point de Côté à Suresnes

Babeth du Leclerc d’Anglet

Clémence de la librairie Darriguat de Biarritz

Corinne de la librairie Darrieumerlou de Bayonne

Cristina du Leclerc de Blagnac

 

Les passeuses de rêves d’Amiens

Sandra du Cultura de Lescar

Sophie de la libraire Deloche de Montauban

Forcément, avec de si chouettes libraires, Le Grand Saut bénéficie d’une mise en place rêvée 🙂

 

 

 

 

To be continued… (enfin j’espère !).

partager

Concours GRAND SAUT

CONCOURS GRAND SAUT ! Hey, vous savez quoi ? J’adorerais recevoir ici, ou sur FB, ou Instagram, vos meilleures photos de Grand Saut quel qu’il soit : dans la mer, dans la piscine, entre deux murs, chez vous, peu importe ! Je choisirai en toute subjectivité celle qui me plaira le plus et l’heureux(se) élu(e) recevra un exemplaire de Le Grand Saut T1 aux éditions Nathan, dédicacé par mes soins ! Elle est pas belle, la vie ? (Vous avez 1 mois, donc jusqu’au 11 février).

(Le Grand Saut des frères Cohen. J’attends le vôtre – moins périlleux, hein !)

partager

parution aujourd’hui du Grand Saut 1

Voilà, c’est le grand jour ! Pour accompagner cette sortie, voici ci-dessous un petit florilège de toutes les bonnes critiques voire coups de coeur de ceux qui ont pu lire les épreuves non corrigées, merci à vous toutes et tous.

éditions Nathan, janvier 2017

Le grand saut Tome 1

Coup de ❤️ de la librairie du Pavé du Canal (Montigny Le Bretonneux) : Lumineuse adolescence. Il y a des livres que vous n’avez pas envie de lâcher…. Florence Hinckel amorce une nouvelle série mettant en lumière 6 amis, 3 filles Iris, Marion, Rebecca, 3 garçons Paul, Alex, Sam qui se connaissent depuis la sixième. Nous sommes à l’aube de leurs 17 ans au moment de la Terminale, au moment où leur avenir se joue. Un énorme coup de coeur.

Coup de ❤️ du Journal d’un éternel adoLe club des six est super attachant !!! C’est un roman plein de réalisme autour de l’adolescence. L’année des 17 ans, c’est le passage à l’age adulte, la fin de certaines illusions, la peur de l’après, de tout ce qui n’inquiétait pas jusqu’alors : la politique, la crise, le chômage etc… C’est aussi et surtout un roman sur l’amitié. Celle qui semble indestructible mais qui dépend avant tout des personnes qui elles changent avec le temps. Viennent donc les questions, les doutes, l’envie de retrouver cette intensité passée.

Une jeune anonyme névrosée : Chaque personnage à sa manière est terriblement touchant et attachant. Avec eux j’ai replongé dans mon adolescence, je me suis remémoré mon année de Terminale… On sent que l’auteure s’est renseignée, a fait des recherches et avait envie de représenter la jeunesse actuelle avec exactitude. Son récit est sincère, plein d’émotions, d’espoir et authenticité…. Ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas autant plongée et perdue dans un roman, Florence Hinckel me rappelle pourquoi j’aime autant lire et surtout pourquoi j’aime autant la littérature jeunesse. Lisez ce roman ! Il n’est pas parfait et vous serez peut-être parfois un peu agacé par les personnages mais après tout, c’est cette imperfection qui rend ce roman aussi parfait !

Tempsdemots : Je me suis laissée prendre par ces personnages aussi vrais que nature, qui passent par toutes les émotions et deviennent rapidement des adolescents auxquels on s’attache au fil des pages… En bref un roman qui aura su me ramener en terminale, aux côtés de ses personnages que j’aurai aimé et vu grandir au fil des pages, pour lesquels j’ai été heureuse et triste et que j’ai hâte de retrouver pour la suite de leur aventure : la vie tout simplement.

Culturevsnews : Florence Hinckel se met à renverser la vapeur, à contrecarrer les idées reçues pour nous présenter une image différente par l’intermédiaire du groupe. Personnalités atypiques, particulières, différentes, c’est à ce niveau un vrai régal de lire sur ses personnages qui prennent plaisir à faire poindre des situations d’une pertinence rare et intelligente, avec des instants très drôles et très révélateurs de l’esprit, des sentiments de ces quelques adolescents mal dans leur peau ! Chacun est à ce titre émouvant, drôle et l’observation qu’en fait Florence Hinckel est tout bonnement épatante ! Un livre léger et profond à la fois, où la période de l’adolescence est traitée avec justesse, par un prisme différent pour aborder justement les personnalités qui sortent du lot, celles qu’on ne comprend pas toujours, qu’on ne cible pas et qui dérangent un groupe.

Le monde de Païkanne : J’ai vraiment apprécié faire la connaissance de ce groupe d’amis.

Les lectures de Mylène : J’ai pris plaisir à suivre l’évolution de ces six adolescents, de les voir tomber et se relever, les voir se prendre des claques et réagir… La plume de l’auteur nous permet de nous imaginer leurs sentiments, de les ressentir et de vouloir le meilleur pour eux. Le final m’a totalement scotchée et je suis curieuse de découvrir la suite !!

Elicecteur sur Babelio : J’ai beaucoup aimé ce roman, que je trouve très moderne et dans l’air du temps. On y suit la vie d’un groupe d’adolescents, au fil des jours, chacun ses histoires, chacun ses tourments. La lecture est fluide et on passe de personnages en personnages, tout en suivant une trame principale, que l’on découvrira vers la fin. Fin ouverte, qui nous laisse avec un grand point d’interrogation… Lecture à recommander. Je terminerai par cette note : résolument moderne.

Nouveautés jeunesse : Une belle histoire émouvante où chacun cherche à définir sa place. Le récit explore de façon réaliste le conflit qui peut exister entre l’individu et le groupe et leur nécessaire mise en opposition afin de tenter de mieux se connaître. Mais le roman parle aussi et avant tout de sentiments avec une absence de hiérarchie entre amitié et amour. Il y a enfin de la tragédie dans cette histoire qui est aussi celle de l’impossibilité de dire. Un beau livre que l’on ne lâche plus tant on souhaite connaître le destin de ces jeunes, leurs choix, leur futur. A lire !

Un brin de lecture : Le grand saut est une histoire réaliste qui nous entraîne au cœur de l’âme adolescente avec des personnages qui se sont liés d’une amitié forte et sincère il y a plusieurs années et qui veillent les uns sur les autres. Les adolescents qui liront les lignes de ce récit pourront facilement s’identifier aux personnages car chacun a une personnalité et une vie de famille différente qui peuvent se rapprocher de près ou de loin à la vie du lecteur. Cette histoire est très bien écrite et j’ai passé un très bon moment de lecture avec des personnages attachants qui parfois vont vivre des choses qu’ils auraient préféré éviter. Une histoire sensible et ultra-réaliste.   

Ma bibliothèque roseJ’ai plongé dans ce roman comme nos héros sautent des falaises : en retenant mon souffle et en prenant mon élan. Et je suis tombée, tombée amoureuse des six personnages, du réalisme parfois trop tangible de leurs histoires, du décor de ces histoires qui a ravivé en moi de nombreux souvenirs. Le grand saut est un roman terriblement beau, douloureusement sincère, puissant aussi, qui ne vous laissera pas indifférent et vous fera surement attendre, comme moi, le deuxième tome avec impatience. Affaire à suivre donc.

Acheter Le Grand Saut 1 :

Vign_logo_place_des_libraires_ws1012165489

(Vous aurez compris qu’on trouve mon roman dans toutes les librairies, même celles en ligne, mais que je souhaite soutenir en premier lieu les librairies physiques, humaines et indépendantes).

 

partager

en milieu naturel

Ca y est, je l’ai : un exemplaire du Grand Saut 1 tel qu’il paraîtra le 5 janvier ! Il est très beau. J’en suis vraiment contente.

J’ai immédiatement eu envie de le placer dans son milieu naturel, c’est-à-dire à l’endroit où mes héros se retrouvent le plus souvent, j’ai nommé La Faille.

La Faille, c’est ça, au fond à gauche :

Par extension c’est ainsi qu’on nomme toute l’Anse du Sec. Parce que la masse brune que vous voyez là, c’est l’un des 3 Secs (des petites collines, si vous voulez).

Ici, on voit de près une masse de poudingue. C’est dans cet agrégat que sont constitués les Secs.

Voilà, au niveau vocabulaire géologique et géographique, vous êtes prêts. Il ne vous reste qu’à plonger dans l’histoire ! (sauf qu’il faut patienter jusqu’en début d’année prochaine, damned).

Passez de très bonnes fêtes en attendant, auprès de tous ceux qui vous sont proches.

Le Grand Saut patiente avant de prendre son élan…

partager