Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Archives par tag Rageot

« réflexions riches sur l’adolescence »

On parle encore de secrets.com !

Sur le blog d’une professeur documentaliste, Doc Bird :  Un roman léger qui devrait plaire aux sixièmes car sur le thème des réseaux sociaux : on y découvre que la vraie vie est aussi passionnante que la virtuelle et qu’il faut utiliser les réseaux avec parcimonie, en faisant preuve d’esprit critique.

Et Chez Canel qui partage ses avis avec sa fille Kiwi (si j’ai bien compris) :

La fille : J’ai adoré ce livre car c’est agréable et facile à lire. J’aime bien le personnage principal mais je trouve qu’elle est un peu trop parfaite et qu’elle n’a jamais de problèmes. Je trouve que créer un site de secrets est une bonne idée pour ceux qui n’arrivent pas à les avouer, mais ça devient trop compliqué à gérer pour des personnes de leur âge. Kiwi

secretsicon

La mère : Sous ses airs gentillets, parfois naïfs et simplistes, ce roman jeunesse ouvre des réflexions riches sur l’adolescence, l’amitié, la confiance, la solidarité. Mais aussi sur le nécessaire soutien des adultes en cas de problèmes, et la difficulté de maîtriser les propos sur le net – pas si anonymes et discrets qu’on peut le supposer a priori. Canel

C’est drôle comme ce roman génère des propos contradictoires : léger ou bien riche en réflexion ? Personnage qui n’a jamais de problèmes et qui pourtant ne cesse d’en rencontrer ? Héroïne parfaite mais qui se trompe et tâtonne sans arrêt ? A vrai dire, cette ambiguité me plait beaucoup. Elle reflète ce que j’ai voulu retranscrire de cet âge si particulier : une capacité de passer des rires aux larmes, de la profondeur à la légèreté, de la naïveté à un esprit critique décapant, ou de l’enfance à l’adolescence en l’espace d’un claquement de doigts. Un âge pas si facile que ça, donc, même si en apparence tout va bien… Et puis à l’origine, juste le désir et le grand plaisir de raconter une histoire, tout en aimant mes personnages.

On ne m’en voudra pas, je l’espère, de mettre en sujet de cet article et donc en exergue, les mots qui malgré tout me paraissent les plus importants, parce que raconter une histoire pour enfants et adolescents nécessite toujours de se plonger dans l’enfance et l’adolescence, et de s’y réfléchir – c’est comme cela que je veux l’entendre !

––––

Et en parlant de réflexion, je suis tombée par hasard sur l’un des tout premier selfie d’ado !

2282987-anastasia-jpg_1976055

Il s’agit de la grand-duchesse Anastasia de Russie, qui avait alors 13 ans, en 1914. Déjà reine des réseaux sociaux de l’époque ? – si différents d’aujourd’hui…

nt2-13-im02-546x599-anastasia

partager

dédicaces du côté de Marseille, ce samedi

Demain je m’envole pour Lille dans le cadre du prix Sainte-Beuve, hop là, et ce sera pour échanger à propos de Théa pour l’éternité. A peine rentrée, ce samedi je serai en dédicaces au Cultura de Plan de Campagne, dans le cadre de Livres en Live (de 15h30 à 18h00). Si vous désirez un petit mot sur votre exemplaire de Confidences entre filles ou Secrets.com, ou simplement venir me voir pour me parler, ce sera le moment !

logo_lel

En attendant je vous fais cadeau d’un ciel d’avant-hier avec rideau de lumière sur l’horizon :

photo

partager

« assis en classe en l’attendant »

C’était une expérience agréable et déroutante en même temps ce clavardage tout à l’heure avec des élèves de Vannes ! Agréable de prendre son temps pour choisir les mots, et déroutant cet écran silencieux quand on a l’habitude d’une trentaine de paires d’yeux et du silence relatif ! On remet ça le 24 février, avec un autre groupe, toujours à propos de Théa pour l’éternité (merci pour vos questions hyper pertinentes, Anna, Tristan, Moussa, Emma et tous les autres)… et tout ça, c’est avant les rencontres en chair et en os, en juin !

Il faut dire que c’est quand même le top du top, les rencontres en vrai. Pour s’en assurer, voici un petit retour sur Annonay où j’étais en octobre dernier, avec ce très joli texte écrit après la rencontre :

Capture d’écran 2014-02-14 à 08.20.01

Merci à Benjamin !

–––-

Et merci également à la jeune Marthe, 12 ans, qui a aimé secrets.com et qui le dit dans cette vidéo relayée par Livresse, depuis deux mois déjà mais cela m’avait échappé :

partager

« un roman intelligent »

Allez, un petit dernier, ou peut-être pas, remarquez, à propos du Tousàpoilgate, de l’excellente Clémentine Beauvais.

––––-

Allez hop, retour au calme, les enfants ! On se rassemble, on reste groupés, bien unis, on se tient chaud. Et voici une gentille chronique dont je remercie l’auteure, qui a bien perçu mon intention, que j’ai adaptée à l’âge auquel s’adresse le roman :

secretsiconA propos de secrets.com, extrait de chronique :

Les livres de George : Le but premier de ce roman est surtout d’alerter sans faire peur et pour le coup Florence Hinckel y parvient parfaitement. Un roman intelligent donc, mais on retrouve aussi l’œil de Florence Hinckel sur l’adolescence, une vision juste et attachante.

 

partager

chronique du vivant

Et parfois je joue la correspondante. Retour sur mon travail-loisir de l’été dernier, dans le catalogue 2014 du magazine Vivant Mag (ou comment joindre l’utile au très agréable) :

csm_couv-cata-2014-cadre_fe855e709e

 

IMG_0333

IMG_0332

Mieux lire la chronique, ou cliquer sur l’image.

–––-

Pour finir, nouvelle petite revue de presse, qui met du baume au coeur.

theaiconxcfÀ propos de Théa pour l’éternité, sur le Blog des lecteurs du Prix du Mans : J’ai rarement lu de roman aussi intéressant, on s’attache vite au personnage, et le livre n’en devient que plus passionnant. Je vous invite donc vivement à le lire, vous n’en serez pas déçu !

memoireiconÀ propos de Mémoire en Mi :Les carnets de Radicale : Florence Hinckel reprend un thème qui lui est cher avec l’hypothèse d’une longévité de plus en plus grande, et de la conservation de la mémoire. Notre identité est-elle uniquement liée à nos souvenirs ? Et dans ce cas, qu’advient-il s’ils sont stockés hors de nos corps ? Des histoires de futurs certes, mais peut-être bien plus proches qu’on ne peut l’imaginer

Une souris et des livres : C’est plein de poésie, de réflexion sur l’amour maternel, l’enfance, l’amitié. L’écriture est simple et fluide, ça se lit très vite. La fin du livre donne à réfléchir, tout en douceur… Un livre qui pourra plaire aux réfractaires à la lecture, de la science-fiction mêlée à des sujets importants qui poussent à la réflexion.

secretsiconEt enfin sur secrets.comEncres Vagabondes : Un roman amusant et positif qui montre les ressources d’internet et des nouvelles technologies, mais aussi les limites, les dangers et l’attention, bienveillante mais permanente, qui doit être portée par les adultes à tout ce qui concerne l’expression de la vie privée et l’apprentissage de la liberté, de l’autonomie et de la responsabilité. La confiance, certes, mais pas l’abandon… Les filles vont adorer y retrouver leur quotidien et leurs petits soucis ; les garçons, quant à eux, pourront profiter de l’occasion pour percer un peu les secrets des filles ; et les adultes ne perdraient pas leur temps à y plonger aussi le nez pour en parler avec les ados ; secrets.com est donc vraiment un roman pour tous (à partir de onze ans) !

partager

cette semaine : salons de Roquebrune Cap-Martin, puis Montreuil

Deux salons du livre dans la même semaine, oui oui c’est possible, même si sincèrement je ne ferais pas ça souvent !

Et donc d’abord rencontres dans les classes ce vendredi puis dédicaces le samedi à Roquebrune Cap-Martin donc pas trop loin de chez moi, ce qui me paraît confortable.

Puis hop je m’envole directement de là vers The Capitale. Ah, Paname ! Où se déroulera la grand-messe de la littérature jeunesse : Montreuil.

 

Il va s’y passer durant les deux jours à peine que j’y serai une quantité de choses incroyables, si bien que je pars avec ma boîte de vitamines. J’ai beau être une super-héroïne, moi aussi, comme sur l’affiche, j’ai mes limites 😉

Bon, ce que je peux vous en dire c’est que vous pourrez me trouver à ces endroits et heures-là :

dimanche de 16h à 17h30 : stands Nathan-Syros

lundi de 9h30 à 11h00 : stands Nathan-Syros

lundi de 11 à 13 h : stand Rageot

A tout bientôt, alors, si vous êtes par ici et par là !

partager