Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

« tout en subtilité »

Sur le site Sophie lit, à propos de L’été où je suis né :

« Cette critique a été réalisée par Laurence, lectrice insatiable elle-même et support moral de Sophie, qui a bien voulu partager une de ses lectures.
Dans le vie de Léo, 16 ans, il y a Jason son meilleur ami, les motos qu’il retape dans le garage de ses parents adoptifs, l’école, et surtout, et X (‘Ixe’) sa mère biologique à qui il parle en silence. Et puis, un jour, Xaviere, une fille de sa classe, fait mine de s’intéresser à lui.

Léo pour qui les filles étaient jusque-là une race extraterrestre trop compliquée à comprendre voit son mode basculer. Il en oublie ses copains, sa moto et même Ixe,  et n’a plus qu’un seul visage en tête…

Mais si tomber amoureux est aussi soudain qu’incroyable, Léo doit apprendre à comprendre comment fonctionnent les filles. Et, pour commencer, peut-être en apprendre plus sur Ixe…

L’été où je suis née est un roman réaliste, qui décrit en moins de 100 pages, les premiers émois amoureux d’un jeune Français. Le niveau de langue est très accessible, avec quelques pointes d’argot français qui ne gêneront pas la compréhension des lecteurs moins avertis.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé cette découverte de l’amour vu par les yeux d’un adolescent. La timidité de la jolie Xavière est toute aussi émouvante et la relation entre Léo et Jason très bien rendue. Les émotions des parents, adoptifs ou génétiques, sont eux aussi tracées tout en subtilité.

En bref ? J’ai aimé et, en plus, ça se lit en un clin d’oeil ! »

partager

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire