Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Tous les articles deFH

emménagement

Et voilà maintenant c’est ici !

Enfin réussi à faire ce que j’essayais depuis longtemps : avoir à la même adresse tout mon contenu professionnel d’auteure jeunesse. C’est enfin chose faite après moult cheveux arrachés, ongles rongés etc…

Encore quelques bugs je pense et des choses par-ci par-là qui me déplaisent : des trucs en anglais que j’aimerais voir en français, les liens que je n’arrive pas à mettre dans l’ordre que je veux, le flux RSS que je n’arrive pas à syndiquer… Bref ! Peu importe, ça s’améliorera au fil du temps. N’hésitez pas à me signaler ce qui n’irait pas.

Pfiou, je touche plus l’ordi pendant au moins une semaine après ça…

partager

fluide et sans emphase

Dorian, tome 4 de La ligne 15 : « Le style est fluide et sans emphase. Le vocabulaire est le reflet du comportement et de la vie au quotidien d’un fils unique avec des parents souhaitant sa réussite et avec des camarades de collège. En sept chapitres, la trame bien construite fait monter en puissance l’influence néfaste de Bastoche. »
choisirunlivre

partager

le chocolat magique

Reçu aujourd’hui deux exemplaires de la nouvelle version du Chocolat Magique, en tout point semblable à l’ancienne chez Averbode sauf que maintenant il y a écrit Sedrap dessus, et le nom de la valise pédagogique dans laquelle il est inclus avec neuf autres titres, Les clés de la lecture :

clec02_3.jpg

Quand je vois le prix de la valise et le forfait minable qu’ils m’ont payé pour cette pseudo-réédition, j’enrage, mais c’est ma faute, j’avais mal décortiqué le contrat initial, je ne pouvais rien faire.

Je me console en me disant qu’au moins mon petit roman va vivre une seconde vie, et j’espère qu’il fera rêver de nombreux petits élèves.

chocolat.jpg

partager

se reconnaître

Sarah, tome 3 de la Ligne 15 : « L’auteure, Florence Hinckel, a finement perçu et retranscrit les émois des adolescents et aborde avec intelligence la question de l’égalité garçons-filles. Séduction, rôles des filles et des garçons, métiers et orientations, image du corps… Les jeunes lecteurs n’auront pas de mal à se reconnaître dans leurs aventures. »
Projets Citoyens

partager

zéro commentaire

Ce n’est pas seulement ce que récoltent le plus souvent mes articles de blog (tant que je n’ai pas zéro lecteur de mes livres, tout va bien !), c’est aussi le titre en forme de clin d’oeil, donc, du tome 6 de La ligne 15, enfin disponible dans toutes les bonnes crèmeries :

mehdicouv

Mehdi s’intéresse aux mangas, à la technologie, à la mode et est très attentif à ses copains et copines dont il recueille les confidences. Ecouter lui permet surtout de ne pas parler de lui. Solène, la fille de la ligne 15, devient une amie. Joséphine et Corentin lui parlent, chacun de son côté, de leurs amours chaotiques. Tout à son amitié pour ces deux derniers, il a du mal à se rendre compte que ses sentiments, très doucement, ont évolué dans un sens… imprévu.

_ _ _ __________________________________________ _ _ _

Ce titre traitant de l’homophobie me vaut d’être invitée à un débat sur le sujet, en avril (homosexualité dans la littérature jeunesse). J’ai beaucoup hésité à accepter parce que, si j’ai su écrire une histoire avec l’empathie de l’écrivaine (après tout il est toujours question d’amour et cela je connais, on connait tous), je ne me sens pourtant pas légitime pour en débattre. Après réflexion, je me suis dit qu’il était important de démontrer que c’est un sujet qui nous concerne tous, comme tout ce qui touche à la liberté. C’est bien dans cette optique que j’ai imaginé mon Mehdi, alors allons-y.

partager