éditions Nathan, janvier 2017

Le grand saut Tome 1

Mot de l’éditeur :

Plongez en terminale avec Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam ! Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd’hui, ils entrent en Terminale, cette dernière année tant attendue, tant redoutée. Enfin la libération ? Une chose est sûre, bien que le soleil baigne leur petite ville de La Ciotat, chacun sent que l’orage gronde…
Les sentiments depuis trop longtemps inavoués de certains, les relations familiales bancales des autres, la pression de l’avenir… tout devient insupportable. Et ce n’est pas la gigantesque soirée chez Madeleine qui va suffire à leur changer les idées. Au contraire, c’est même peut-être là que tout va définitivement basculer…

Rencontre avec la booktubeuse Bulledop, pour en savoir un peu plus sur Le Grand Saut :

 

Presse :

Le Grand saut a fait partie de la sélection livre jeunesse du Parisien (et Aujourd’hui en France) du 12 février 2017 :

PAGE des libraires de février 2017 : C’est avec aisance que Florence Hinckel vous fait entrer dans la vie de ses personnages. Ce roman est un tourbillon d’émotions qui vous tiendront en haleine jusqu’au prochain tome.

Une interview autour du Grand Saut dans Je Bouquine de mars 2017 :

 

Réactions internautiques :

Coup de ❤ de Songe d’une nuit d’été (Emy) :  Je me suis énormément attachée aux personnages, quand j’ai terminé le livre, j’ai eu l’impression de quitter mes amis, quand il leur arrivait quelque chose j’avais le cœur qui se serrait et les larmes aux yeux. Ce livre est vraiment prenant, du début à la fin ça a été difficile de le lâcher, (pour la petite anecdote, j’ai raté mon arrêt de métro tellement j’étais captivée par ma lecture). La fin est vraiment bouleversante et est un feu d’artifice de révélations, de réconciliations et de nouvelles énigmes. Après la dernière phrase du roman qui me met dans tout mes états, je n’ai qu’une seule envie, dévorer la suite.

Coup de ❤️ de Smells like rock : Une fois prise dans l’histoire, je ne pouvais plus poser ce roman ! J’ai enchaîné les chapitres sans pouvoir m’arrêter. Je voulais tout savoir des personnages et à chaque fois que je reprenais Le grand saut en main, j’avais l’impression de retrouver des amis. J’étais triste avec eux, j’étais contente avec eux et j’avais l’impression de faire partie de leur aventure. C’est un roman vraiment prenant, tout en simplicité mais complexe à la fois. Florence Hinckel explore beaucoup de sentiments avec beaucoup de justesse et de sincérité.

Coup de ❤️ de la librairie du Pavé du Canal (Montigny Le Bretonneux) : Lumineuse adolescence. Il y a des livres que vous n’avez pas envie de lâcher…. Florence Hinckel amorce une nouvelle série mettant en lumière 6 amis, 3 filles Iris, Marion, Rebecca, 3 garçons Paul, Alex, Sam qui se connaissent depuis la sixième. Nous sommes à l’aube de leurs 17 ans au moment de la Terminale, au moment où leur avenir se joue. Un énorme coup de coeur.

Coup de ❤️ du Journal d’un éternel adoLe club des six est super attachant !!! C’est un roman plein de réalisme autour de l’adolescence. L’année des 17 ans, c’est le passage à l’age adulte, la fin de certaines illusions, la peur de l’après, de tout ce qui n’inquiétait pas jusqu’alors : la politique, la crise, le chômage etc… C’est aussi et surtout un roman sur l’amitié. Celle qui semble indestructible mais qui dépend avant tout des personnes qui elles c hangent avec le temps. Viennent donc les questions, les doutes, l’envie de retrouver cette intensité passée.

Coup de ❤️ de Sandrine, libraire à la Fnac de Grenoble – Grand Place :  Plongez dans ce roman fantastique ! Iris, Rebecca et Paul se rencontrent en sixième. Ils vont faire toute leur scolarité ensemble. On les retrouve en terminale avec Marion, Alex et Sam. C’est l’adolescence, avec tous ces questionnements, son lot de mal être, et les mises en danger. Ce livre est absolument génial on n’a pas envie de quitter cette bande.

Coup de ❤️ de Livres de coeur (18 ans) :  J’ai eu une impression étrange, en commençant ce livre : c’est comme recommencer la terminale, mais avec des points de vue à chaque fois très différents. Le cadre, les pensées des personnages à propos de leur orientation et des cours, sont très réalistes et j’ai véritablement eu l’impression d’un retour en arrière…  C’est seulement en refermant ce livre que je me suis rendue compte qu’il s’agissait d’un coup de cœur ; avant, j’étais trop concentrée sur ce qui se passait dedans pour faire attention à ce que je ressentais. La fin m’a mise au supplice, et je suis ressortie de ce bouquin un peu en apnée, presque horrifiée quand j’ai compris que je n’avais pas la suite sous la main…

Coup de ❤ de Lectures d’une nuit : Dieu du ciel, je tiens mon 1er coup de cœur 2017 ! on accroche comme jamais avec ce récit de vie adolescentesGrandeur et décadence pour nos ados et on se retrouve nous-mêmes dans nos jeunes années. Je ne sais pas comment HINCKEL s’est débrouillée mais elle trouve le mot juste, l’émotion juste, la réaction des personnages juste. Tout est juste, bordel !… on accroche très (trop !) bien au livre et aux personnages avec lesquels on a tendance à fusionner. Tant et si bien que, comme eux, on ne voit la fin venir que trop tard et nous sommes tout autant paralysé par la peur et le choc qu’eux et l’on n’attend qu’une chose : connaître la suite. A lire impérativement !!

Coup de ❤ d’Ombeline sur GoodreadsUn roman coup de cœur, je savais que j’allais aimer. Je ne m’attendais pas à ADORER ! une fois la moitié du roman atteinte on ne peut plus le lâcher, on est attaché à leur petite bande et surtout on veut en savoir plus ! Et alors en lisant cette dernière phrase, je n’ai pas pu m’empêcher de hurler “Oh Putain !” Alors maintenant, il me FAUT la suite !

Première chronique sans parole 🙂 Voici un super conseil de libraire en gif animé, par Simon Roguet de la librairie M’Lire de Laval (merci !) :

Une jeune anonyme névrosée : Chaque personnage à sa manière est terriblement touchant et attachant. Avec eux j’ai replongé dans mon adolescence, je me suis remémoré mon année de Terminale… On sent que l’auteure s’est renseignée, a fait des recherches et avait envie de représenter la jeunesse actuelle avec exactitude. Son récit est sincère, plein d’émotions, d’espoir et authenticité…. Ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas autant plongée et perdue dans un roman, Florence Hinckel me rappelle pourquoi j’aime autant lire et surtout pourquoi j’aime autant la littérature jeunesse. Lisez ce roman ! Il n’est pas parfait et vous serez peut-être parfois un peu agacé par les personnages mais après tout, c’est cette imperfection qui rend ce roman aussi parfait !

Tempsdemots : Je me suis laissée prendre par ces personnages aussi vrais que nature, qui passent par toutes les émotions et deviennent rapidement des adolescents auxquels on s’attache au fil des pages… En bref un roman qui aura su me ramener en terminale, aux côtés de ses personnages que j’aurai aimé et vu grandir au fil des pages, pour lesquels j’ai été heureuse et triste et que j’ai hâte de retrouver pour la suite de leur aventure : la vie tout simplement.

Culturevsnews : Florence Hinckel se met à renverser la vapeur, à contrecarrer les idées reçues pour nous présenter une image différente par l’intermédiaire du groupe. Personnalités atypiques, particulières, différentes, c’est à ce niveau un vrai régal de lire sur ses personnages qui prennent plaisir à faire poindre des situations d’une pertinence rare et intelligente, avec des instants très drôles et très révélateurs de l’esprit, des sentiments de ces quelques adolescents mal dans leur peau ! Chacun est à ce titre émouvant, drôle et l’observation qu’en fait Florence Hinckel est tout bonnement épatante ! Un livre léger et profond à la fois, où la période de l’adolescence est traitée avec justesse, par un prisme différent pour aborder justement les personnalités qui sortent du lot, celles qu’on ne comprend pas toujours, qu’on ne cible pas et qui dérangent un groupe.

Le monde de Païkanne : J’ai vraiment apprécié faire la connaissance de ce groupe d’amis.

Les lectures de Mylène : J’ai pris plaisir à suivre l’évolution de ces six adolescents, de les voir tomber et se relever, les voir se prendre des claques et réagir… La plume de l’auteur nous permet de nous imaginer leurs sentiments, de les ressentir et de vouloir le meilleur pour eux. Le final m’a totalement scotchée et je suis curieuse de découvrir la suite !!

Elicecteur sur Babelio : J’ai beaucoup aimé ce roman, que je trouve très moderne et dans l’air du temps. On y suit la vie d’un groupe d’adolescents, au fil des jours, chacun ses histoires, chacun ses tourments. La lecture est fluide et on passe de personnages en personnages, tout en suivant une trame principale, que l’on découvrira vers la fin. Fin ouverte, qui nous laisse avec un grand point d’interrogation… Lecture à recommander. Je terminerai par cette note : résolument moderne.

Nouveautés jeunesse : Une belle histoire émouvante où chacun cherche à définir sa place. Le récit explore de façon réaliste le conflit qui peut exister entre l’individu et le groupe et leur nécessaire mise en opposition afin de tenter de mieux se connaître. Mais le roman parle aussi et avant tout de sentiments avec une absence de hiérarchie entre amitié et amour. Il y a enfin de la tragédie dans cette histoire qui est aussi celle de l’impossibilité de dire. Un beau livre que l’on ne lâche plus tant on souhaite connaître le destin de ces jeunes, leurs choix, leur futur. A lire !

Un brin de lecture : Le grand saut est une histoire réaliste qui nous entraîne au cœur de l’âme adolescente avec des personnages qui se sont liés d’une amitié forte et sincère il y a plusieurs années et qui veillent les uns sur les autres. Les adolescents qui liront les lignes de ce récit pourront facilement s’identifier aux personnages car chacun a une personnalité et une vie de famille différente qui peuvent se rapprocher de près ou de loin à la vie du lecteur. Cette histoire est très bien écrite et j’ai passé un très bon moment de lecture avec des personnages attachants qui parfois vont vivre des choses qu’ils auraient préféré éviter. Une histoire sensible et ultra-réaliste.   

Ma bibliothèque roseJ’ai plongé dans ce roman comme nos héros sautent des falaises : en retenant mon souffle et en prenant mon élan. Et je suis tombée, tombée amoureuse des six personnages, du réalisme parfois trop tangible de leurs histoires, du décor de ces histoires qui a ravivé en moi de nombreux souvenirs.  Le grand saut est un roman terriblement beau, douloureusement sincère, puissant aussi, qui ne vous laissera pas indifférent et vous fera sûrement attendre, comme moi, le deuxième tome avec impatience. Affaire à suivre donc.

La ronde des livres : … Je dois dire qu’il est agréable de lire un livre qui se déroule dans une ville du sud, certainement inconnue de beaucoup ! L’histoire se passe en effet à La Ciotat, dans le sud. La ville devient presque un personnage du récit à part entière… Pour résumer, ce livre est agréable à lire, bien que ce ne soit pas un coup de cœur pour moi. Il plaira à coup sûr aux lycéens angoissés par rapport à leur avenir (donc tous les adolescents, faut pas se mentir) qui aiment les histoires réalistes.

Aimons la lecture : Un bon roman pour adolescents, loin des clichés habituels et différents des autres livres de ce genre. Une histoire simple et réaliste, des personnages profonds et attachants… Et le tout avec une écriture fluide et douce signée Florence Hinckel.

110 livres jeunesse : Florence Hinckel nous ouvre une porte sur le monde adolescent d’aujourd’hui. A l’aide d’un groupe de 6 personnages très attachants (même les plus discrets du groupe), elle nous offre plusieurs prismes de l’adolescence, des problèmes divers auxquelles cet âge peut faire face, le tout avec beaucoup de justesse… C’est un roman choral lumineux, qui nous offre plusieurs perspectives différentes, ou chaque adolescent pourra se reconnaître, ou retrouver l’un des siens. Je n’ai qu’une hâte, la suite ! 

La librairie des enfants : Année charnière pour ces ados tiraillés entre l’enfance et le passage à la vie d’adulte. On suit avec tendresse leur cheminement, leurs doutes, leurs envies, leurs peines, leurs problèmes familiaux, leurs sentiments inavoués… Florence Hinckel nous offre un très beau roman, fidèle miroir de cette jeunesse en quête d’elle-même. On attend avec hâte la suite prévue pour septembre 2017…

Aliceneverland : J’ai aimé retrouver cette ambiance à la Ann Brashares que j’avais tant adorée dans ma jeunesse. Florence Hinckel arrive parfaitement à nous faire partager ce petit bout de vie de ces adolescents. On a ce sentiment d’être à leurs côtés et de vivre à notre tour cette histoire. Quant à la fin, renversante, j’avoue qu’elle me donne tout simplement envie de me précipiter sur la suite. Le grand saut est un excellent roman pour adolescents dans lequel ces derniers se retrouveront sans aucun doute.

Librairie Les buveurs d’encre : Florence Hinckel multiplie les péripéties et fait de ce roman adolescent un très beau concentré d’humanité. On suit le feuilleton de cette petite bande bien attachante avec beaucoup de plaisir. Une bonne dose de suspense à la fin du récit vous fera trépigner d’impatience : vivement la suite…

Une malle, des livres : Un roman passionnant sur la limite entre adolescence et âge adulte entre moment de grâce, d’émerveillement et moments durs où faire un choix laisse toujours un goût amer. Bref un superbe roman ! Que dire de plus à part à lire.

Mille vies en une : Les personnages de Florence Hinckel sont très actuels, très bien dépeints et leurs angoisses tout à fait réalistes.

Stephanie-plaisir de lire : … Le Grand Saut réserve aussi des surprises et si ce premier volet a tendance à installer les personnages et l’histoire, il risque aussi de vous mettre un coup. Ah, cette fin… Oui, bien maintenant, je veux la suite !

Au fil des pages : L’auteur remplit ces pages d’émotions qu’elle arrive à leurs donner une forte intensité, une justesse très réelle. On se met à leur place et on s’interroge sur le bonne marche à suivre, sur les conséquences de nos actes. Car à cet âge, on ne pense pas forcément avant d’agir, ce qui peut avoir de dramatiques conséquences. Et la fin du livre… Le dernier mot m’a donné envie que d’une seule chose : connaitre la suite ! Un livre qui m’a fait me replonger dans mes souvenirs, à cette année fatidique qu’est la terminale avec tous ses enjeux.

Just one more page : La plume de l’auteur est vivante et délicate, elle sait décrire les personnalités et les sentiments avec justesse dans cette période si sensible que ce groupe d’adolescents traverse, aussi bien les bonnes choses que les moins bonnes. Le roman, bourré d’humanité, est très réaliste quant à la vision qu’il propose des préoccupations des adolescents de nos jours. Le dénouement est accrocheur, et titille la curiosité. 

CreezzyCe roman est plein d’émotions et touchant, on sourit souvent, on s’amuse de cette amitié entre ces 6 protagonistes, on se retrouve dans certains côtés de leur personnalité et puis on s’émeut aussi du grand saut qui les attend. Celui, inéluctable, qui va tout changer, qui va faire éclater les secrets, les craintes, les non-dits. Conquise par ces 6 personnages, je suis très curieuse de lire la suite !

Les Petites MadeleinesFlorence Hinckel découpe finement ses héros, et chacun nous apparaît avec ses faiblesses et ses richesses. Leurs joies et leurs peines sont réalistes et contemporaines. Les grands élans et les pépites de légère insouciance sont contrebalancés par des rebondissements tragiques. Pas de happy-ending mais des coups de la vie, des illusions brisées et de nouveaux chemins inattendus qui s’ouvrent, le ton est sincère.

Aziquilit : J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre le quotidien de ses ados. La plume de Florence Hinckel est vraiment très agréable à lire. C’est fluide, on ressent les émotions de chacun. Beaucoup de sensibilité dans les mots et la façon d’aborder chacun d’eux. Les six amis sont tous différents et il m’est difficile de dire qu’elle a été mon préféré d’autant plus que dans ce premier tome, l’auteure s’attache surtout à trois d’entre eux. Un premier tome qui suit des ados en plein questionnement sur leur avenir, sur leur amitié. Une lecture très agréable dont il me tarde de connaître la suite des événements surtout après une telle conclusion!

La malle aux histoiresUne écriture juste, émouvante et surtout très vraie : Florence Hinckel sait parler aux ados d’eux-mêmes.

Lectures échappées (ados lecteurs de la librairie L’Echappée Belle de Sète) : Ce roman m’a beaucoup plu. La façon que prend l’auteur de décrire les différentes situations. Les personnages sont très attachants, et on a envie de les retrouver très vite !

L’écho des mots : … je me suis sentie aspirée dans l’histoire. J’avais l’impression d’être à la Ciotat et d’être la 7ème de la bande. L’écriture toujours aussi agréable de Florence Hinckel nous transporte et nous immerge totalement dans l’univers et m’a replongé quelques années en arrière dans l’ambiance du lycée, de cette année charnière (bien qu’à l’époque je n’avais pas de bande d’amis^^).

La bibliothèque de SaskiaPlus touchant que ce livre, il n’y a pas. Oui, je vous l’accorde j’ai pleuré plusieurs fois en le lisant… Il faut dire qu’on s’attache très facilement à ces personnages. Le livre est raconté sous plusieurs angles de vues, on avance dans l’histoire soit avec Iris, soit avec Rebecca, soit avec Paul. Je crois que ce que j’ai vraiment aimé, c’est les pensées des personnages, j’avais l’impression que c’était mes propres pensées. L’histoire est simple, sans artifices et ça marche tellement bien. On croit que le livre va se finir tranquillement, que ces six jeunes vont passer leurs bacs mais non. Et ceci n’est que le premier tome !

Appelez-moi madame : Florence Hinckel propose des portraits d’adolescents tolérants, ouverts, très modernes (il y a même une Youtubeuse ☺☺), aucun n’est superficiel ou égoïste, ils prennent soin les uns des autres…  Le roman est structuré en deux parties, une première présente la genèse de leur amitié et leur entrée en Terminale, la deuxième partie pose les prémices des failles voire des malheurs que traversent les adolescents. Florence Hinckel a une écriture fluide, j’aurai énormément de plaisir à les retrouver dans le tome 2, vivement septembre.

BbbsmumUn roman sur le passage de l’enfance à l’âge adulte, très réaliste… il m’a beaucoup touchée en tant que maman, je suis sûre que les ados s’y retrouveront. Entre envie de dévorer la vie et premiers bleus à l’âme, ce roman choral est à la fois fort et sensible ! 

FoutufatrasJe me suis sentie très proche des personnages grâce à tous les points de vues. J’ai beaucoup apprécié ce livre et il m’a impressionnée. Parce que je me suis rendu compte que tout pouvait changer la donne. Parce que dans ce roman, ce sont la vie de chacun qui est exposée, et chacun a quelque chose qui se passe dans leur vie. Que ce soit familiale, étudiante ou amicale. J’ai vraiment passé un très bon moment en lisant ce roman.

La caverne aux livres de Laety : Dès les premières pages, j’ai été embarquée par l’histoire. La plume de l’auteure est agréable à lire. C’est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s’ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules. L’histoire m’a beaucoup plu. Elle est universelle, elle parle à tout le monde… je me suis facilement reconnue dans ces personnages. Ils sonnent vrais et on y croit sans problème. Comme dans un vrai groupe d’amis, on a plus d’affinités avec certaines personnes qu’avec d’autres, on ne les aime pas tous de la même manière.

Le sentier des mots : J’ai été complètement happée par ma lecture. Je n’ai pas forcément adhéré à tous les personnages ni à leur manière de gérer leurs soucis mais j’ai néanmoins apprécié de les suivre. Au final, j’ai passé un agréable moment de lecture.

L’antre des livres : En conclusion, une très belle lecture qui m’a mis une claque alors que je ne m’y attendais pas. La lenteur du début pourrait rebuter certains lecteurs, mais pour ma part, je trouve que c’est très bien joué de la part de l’auteur. Car ce rythme nonchalant donne plus de force à la gifle qu’on se prend en fin d’ouvrage !

AdosnewsUne belle histoire émouvante où chacun cherche sa place. Ce récit explore de façon réaliste la quête d’une identité, l’adolescence , le groupe et surtout de l’ambiguïté entre amitié et amour. Un beau livre que l’on ne lâche plus tant on souhaite connaître le destin de ces jeunes. A lire !

Il était une fois la lecture : Je vais avoir du mal à parler de l’écriture de Florence Hinckel puisque c’est une écriture qui m’a totalement charmée… J’ai trouvé donc l’écriture très “cinématographique”. Je m’explique : en lisant j’avais clairement l’impression de voir les scène se dérouler sous mes yeux. Les descriptions, que ce soit des personnages ou de lieux, sont à tomber et nous permettent de nous imaginer un peu plus avec les personnages. Pas un coup de coeur pour moi, mais vraiment ce n’est pas passé loin. Une belle histoire d’amitié, pleine de questions essentielles. Je recommande à tout le monde, vraiment.

Au fil des pages (elkablog) : Florence Hinckel a un vrai don pour nous faire espérer, malgré tout, à une fin heureuse. Elle possède la magie nécessaire pour que l’on croit à une amitié infaillible, celle qui supporte tout. Et là, moi, je dis: WAOUH ! J’ai vraiment pris plaisir à cette lecture. Pas un instant je ne me suis ennuyée, pas un instant je n’ai trouvé que c’était mièvre. Bien au contraire… Je ne peux finalement que conseiller ce livre (oyez, professeurs de lycée). J’espère que c’est ce genre de livre que l’on pourra voir fleurir dans toutes les mains dans les années à venir.

Mybooksntea : L’écriture est fluide et agréable, on passe d’un personnage à l’autre sans accroc. L’auteure a vraiment saisi les difficultés que rencontrent les adolescents lorsqu’ils arrivent en terminale, que ce soit pour la pression des cours ou les relations humaines. J’ai vraiment passé un très bon moment, et il me tarde de lire la suite.

Viou et ses drôles de livres : La plume de Florence Hinckel est très agréable, sensible. Elle sait nous retranscrire les tourments de ses personnages. Le final est un trop plein d’émotion. Elle déborde pour tous, elle éclate, elle dévaste tout et tous. La conclusion de Marion “On est tous un peu des diamants dont on laisse des faces cachées” résume bien l’idée principale de ce roman

Les étoiles des bibliothèquesL’émotion qui se dégage de ce récit est vraiment touchante, car la plume de l’auteur fait en sorte de nous projeter au milieu de ces ados et de vivre avec eux tous les bouleversements que chacun d’eux cache avec pudeur aux autres. Nous sommes le 7 ième ami, le confident, celui qui sait  … Celui devant lequel on ne cache rien et que l’on se  montre tel quel que nous sommes mais qui se retrouve aussi spectateur de tout ce que l’on vit… C’est l’histoire de Paul, Iris, Sam, Marion, Alex et Rebecca, mais cela pourrait être aussi la vôtre, tout comme c’est une partie de la mienne 😉

Acheter Le Grand Saut 1 :

Vign_logo_place_des_libraires_ws1012165489

(Vous aurez compris qu’on trouve mon roman dans toutes les librairies, même celles en ligne, mais que je souhaite soutenir en premier lieu les librairies physiques, humaines et indépendantes).