Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Archives par tag Belin

longues confidences

Confidences entre filles, aux éditions Rageot, qui est mon meilleur long-seller, va connaître une nouvelle vie, avec une nouvelle couverture !

Parution dans 2 mois, le 24 mai : patience !

Voici l’ancienne couverture :

 

Ce roman est l’une de mes plus belles surprises de ma carrière d’écrivain. J’ignore encore pourquoi il plait tant ! Mais il m’a valu de très nombreux courriers très touchants de petites et jeunes filles. Plusieurs d’entre elles m’ont avoué l’avoir lu et relu plusieurs fois. L’une d’elles m’a même dit qu’elle l’avait lu 20 fois ! Dès qu’elle se sentait triste ou esseulée, elle le relisait. Je crois qu’il s’agit d’une sorte de livre-doudou ! Et pourquoi pas ? Je suis heureuse et fière d’avoir pu adoucir certains moments de la vie de nombreuses petites et jeunes filles (eh oui, c’est un roman que j’ai pensé pour les garçons et les filles, mais je dois me rendre à l’évidence : vu le titre et la couverture, il attire davantage les filles !). Et heureuse qu’avec cette réédition il puisse toucher une nouvelle génération d’enfants et pré-ados.

Petite réflexion prosaïque quant aux chiffres : Confidences entre filles fut détrôné il y a peu par mon U4.Yannis, chez Nathan/Syros, mais il s’est vendu à près de 40 000 exemplaires, quand même !… tout tranquillement depuis 2007, ce qui est très différent de la déferlante U4, mais d’une régularité très rassurante. Chaque année à peu près pareil, sans baisser. Il est la preuve qu’un livre peut vivre longtemps, et ça aussi c’est rassurant. Certes je regrette que la débutante que j’étais ait accepté un contrat qui démarrait alors à 5% à peine, mais c’est la vie. En réalité je regrette surtout qu’un éditeur puisse profiter de la crainte d’un débutant de ne pas être publié s’il refusait de telles conditions. J’espère vivement que plus aucun éditeur n’ose proposer à peine 5% à un débutant pour la publication d’un roman ! Heureusement que les droits étaient au moins progressifs, même si plafonnés à 8. Mais haut-les-coeurs, ce roman reste l’une des plus belles expériences de ma vie d’auteure. 

********

Au fait je n’ai même pas eu le temps de vous annoncer la sortie il y a quelques jours d’un petit roman rigolo, Greta l’ogresse, dans une collection pensée tout exprès pour les dyslexiques (mais qui convient à tout lecteur débutant, bien sûr). C’est chez Belin, dans la collection Colibri.

partager