Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Archives par tag Clotilde

Les copains, le soleil et Nabila : « sympa, frais et intelligent »

Les copains, le soleil et Nabila, collection Folio Junior chez Gallimard Jeunesse, est un coup de coeur du site Grignoteurs de livres.

Non seulement la critique est très fine et sympathique, mais en bonus, ils ont ajouté dans le corps de l’article deux vidéos en rapport avec mon livre ! La chanson America de West Side Story, dont je cite quelques paroles, mais aussi Né quelque part de Maxime Le Forestier. Choix très sensible par rapport à mon texte, qui me touche beaucoup…

¸,ø¤º°`°º¤ø,¸

Et un autre avis, cette fois concernant Ligne 15, chez Talents Hauts, sur le site Lisez Jeunesse.

« C’est une série très bien écrite et très proche des ados. »

Voilà qui met du baume au coeur.

Florence Hinckel, auteur jeunesse

partager

Clotilde et Corentin sont de sortie, sans aucun égard pour leur « maman »

Par Posted on 2 , 0

Les voilà, les deux derniers de la série, disponibles où vous voudrez.

C’est pour moi irréel, ces huit bouquins là, partout, peut-être bientôt dans vos mains. Ce fut un travail tellement important (quand je calcule que ça fait en tout pas loin d’un million de signes…), qu’il vaut mieux que je le laisse désormais derrière moi, que je n’y pense plus, que je laisse le résultat voguer sans m’inquiéter des retombées, sous peine de devenir un peu barjotte. Entrez dans le monde, jeunes gens que j’ai créés, vivez, je n’attends aucune nouvelle de vous ; j’en aurai peut-être un peu par ceux qui vous rencontreront.

 

Que je vous parle plutôt d’eux, Clotilde et Corentin :

Tome 7 : Clotilde est révoltée par le monde qui l’entoure et s’engage pour de nombreuses causes. Sa rébellion et son sentiment d’injustice prennent racine au plus profond d’elle-même et de son histoire de jeune fille orpheline de mère et métisse, mais elle a du mal à en prendre conscience. Une manifestation pour les droits des femmes va déclencher de nombreuses révélations, sur elle-même, et sur la complexité du monde…

Tome 8 : C’est la fin de l’année scolaire. Les orientations ont été décidées. Les passagers de la ligne 15 sont conscients de vivre leurs derniers moments tous ensemble. Pour Corentin, c’est aussi le début d’une époque bouleversante. Le groupe de rock dont il fait partie connaît un succès soudain dans la ville. Mais de nombreuses questions l’assaillent : ces fans l’aiment-elles pour ce qu’il est ? La musique doit-elle remplir toute sa vie ? Va-t-il renoncer au lycée ? Et surtout, quelle est cette petite musique douce et constante dans sa tête ?

_ _ _ __________________________________________ _ _ _

Ici, des Princesses de Clèves.

partager

nuages de vie

C’est assez magnifique de maîtriser complètement son site et son blog (y’a des retours de plaisir de geek telle que je ne le fus jamais mais que j’effleurai parfois par exemple en voyant s’afficher les milliers de décimales de PI après que mon vieil ordi avait tourné chauffé bruyamment toute une nuit dans ma chambre de cité U – ah souvenir du meilleur de la promo qui en avait trouvé tant qu’il  avait tapissé sa chambre entièrement de feuilles A4 remplies de ces fameuses décimales ; y’avait de la poésie là-dedans). Or voilà donc par exemple suis assez fière de mon nuage de mots-clés là voyez à droite, il suffit de cliquer sur un mot et non seulement vous découvrirez ébahi le nombre d’occurences mais en plus les articles qui en parlent s’afficheront, ô miracle, joie, félicité (belle liberté de choisir soi-même les mots-clés pour ses articles, là par exemple pour celui-ci, allez je décide d’y apposer la clé lumière, et toc c’est décidé). Et même si je le désire au lieu du mot commentaires je pourrais afficher traces (j’y ai pensé) ou toute autre bêtise, et pareil pour tout le reste, mais n’oublions pas ici c’est un peu sérieux quand même il s’agit d’un lieu professionnel, hein tout de même. Je me bride mais me réserve pour autre chose, un jour, plus tard, parce que j’y vois là d’immenses possibilités.

Rassurez-vous j’ai quand même pris quelques jours loin de l’ordi, là où les nuages sont véritables, naviguant sur un beau ciel bleu qui n’est pas celui d’un écran. C’était la neige, la luge, la lumière, la sérénité, le repos, l’écoute.

Sms tout de même de mon éditrice au beau milieu des montagnes pour me dire : Clotilde est super ! (Pour ceux qui ont du mal à suivre, il s’agit du tome 7 de La ligne 15). Ouf.

Va falloir maintenant se repencher sur le tome 8 après l’avoir laissé se reposer un peu. Retravail en vue, histoire de gommer toujours, les traces de gros sabots. Finesse, finesse, mes amis. Belle journée à vous.

partager