Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Archives par tag La fille qui dort

La fille qui dort, encore

Tiens c’est drôle, encore un avis (et même un coup de coeur) sur le Net pour La fille qui dort, livre pourtant publié déjà depuis 5 ans ! Ouf, les romans jeunesse n’ont donc pas une vie si courte que cela. Si on le trouve en bibliothèque, bien sûr (et c’est sans doute là qu’ont pioché ces lectrices), sachez que les éditions des 400 coups continuent de le diffuser, et qu’on peut toujours le commander dans toutes les bonnes librairies. C’est aussi l’indice d’une bonne maison d’édition, selon mes critères, lorsqu’elle continue d’exploiter les titres longtemps.

C’est donc sur le site d’une autre lectrice, La salade de bouquins : « Un très bon livre, passionnant et qui nous fait ressentir pleinement les sentiments de l’héroïne. Un coup de coeur. » Merci à Missfantomette.

Florence Hinckel, auteur jeunesse

partager

La fille qui dort : « pour les curieux de nature »

Freelfe, étudiante en 1ère année de médecine, mais surtout amoureuse des livres, a lu La fille qui dort. Elle a trouvé l’histoire  très « bateau », mais « très intéressante » malgré tout. Dans tous les cas j’aime beaucoup comme elle en parle ! Elle recommande La fille qui dort, qu’elle a au final trouvé très riche. Merci Freelfe. Chronique écrite ici, et vidéo là :

 

Florence Hinckel, auteur jeunesse

 

partager

impressions

En novembre, j’ai rencontré des classes de Miramas. Une classe de 4e du collège La Carraire, qui avait lu La fille qui dort, en a fait un compte-rendu très travaillé. Leurs réactions sont un beau cadeau.

* « L’intervention s’est très bien passée. J’ai appris beaucoup de choses sur le travail d’écrivain. J’ai bien apprécié. » Rémi C.

* « Cette intervention était très instructive et m’a apportée beaucoup d’informations sur la publication des livres. » Estelle F.

* « Cette rencontre m’a permis de mieux comprendre le métier d’écrivain. J’ai été impressionnée quand Florence Hinckel nous a dit qu’elle mettait environ 6 mois pour écrire un livre. Je croyais beaucoup plus !! Je ne pensais pas non plus qu’elle ait déjà écrit autant de romans. Elle nous les a montrés, certains ont l’air intéressants… J’ai aussi mieux compris comment un livre arrivait jusqu’en librairie grâce à son explication sur la chaîne du livre. Cette rencontre a été très enrichissante ! » Camille P.

* « Je remercie chaleureusement Florence Hinckel d’être venue nous rencontrer. Je l’avais imaginée différente, peut-être un peu plus jeune vu le thème de son roman, la narcolepsie chez les jeunes. La rencontre s’est bien déroulée, elle avait beaucoup d’humour. Elle a répondu à toutes nos questions avec, je pense, beaucoup de sincérité. » Emma M.

* « Florence Hinckel est très gentille. » Zackaria M. et Savannah P.

* « Ce roman m’a plu car il parle d’une maladie, la narcolepsie. J’ai été touché car un de mes proches est atteint d’une maladie orpheline. » Matthias C.

* « Nous avons apprécié la rencontre car la discussion avec Florence Hinckel fut amicale. Nous avons appris beaucoup de choses intéressantes sur sa vie de romancière : le temps d’écriture, le choix des personnages… » Guillaume L. et Brandon C.

* « Jamais de ma vie je n’ai rencontré un écrivain en vrai. J’ai tellement été contente ce mardi 8 novembre ! J’ai trouvé Florence Hinckel très agréable et très gentille. Tous ses livres m’intéressent car ils ont l’air de s’adresser à des jeunes de notre âge. Quand elle nous a raconté qu’à 10 ans elle a écrit son premier livre, je me suis vue en CM2 quand j’ai commencé à écrire moi aussi. J’ai appris que le métier d’écrivain n’est pas très facile ; il faut passer plusieurs étapes. J’ai bien aimé le roman La fille qui dort. Le personnage principal, Johanna, me rappelle ma cousine avec ses façons de râler, de dire que  » la vie est nulle « , de se trouver trop grosse… Ma mère et mon beau-père ont aussi lu ce livre. Ils l’ont vraiment apprécié. La façon qu’a Johanna à s’organiser leur rappelle la mienne… D’un côté, ils n’ont pas tout à fait tort… Bref, ce moment passé avec Florence Hinckel m’a vraiment plu. » Mathilde S.

 

partager

retour de Villeurbanne

Retour de Villeurbanne : incroyable salon avec zéro faute d’organisation, tous adorables et passionnés (organisateurs, libraires, enseignants…), et un public venu en masse durant deux jours, sympathique, intéressé, curieux. Je n’ai pas cessé de signer, tout comme chacun des presque 60 auteurs-illustrateurs présents. Tous les Confidences entre filles sont partis, ainsi que le tome 1 de la ligne 15, et le tome 1 d’Elnakin !

Les rencontres en amont, au collège Jean Macé, étaient très agréables, avec des questions parfois vraiment pointues sur la  création, et aussi sur l’expression des sentiments (question brûlante : les garçons tiennent-ils un journal intime ? Débat passionnant). Merci à tous…

Certains élèves avaient produit des objets parfois étonnants à propos de mes livres.

Des bulles dans lesquelles sont enfermés Elnakin, Drog le dragon ou bien l’étoile (ceux qui ont lu le roman comprendront combien cette vision est pertinente.)

Une tablette était réservée à A toi :

Et des dessins ou des photos ou des phrases illustrant ou extraits de Les copains, le soleil et Nabila, La ligne 15, ou La fille qui dort :

partager