Sur le site de Ricochet, portail de littérature jeunesse, on trouve un très bel avis sur le premier tome de La Ligne 15 (signé Catherine Gentile, professeure documentaliste qui porte visiblement bien d’autres casquettes) :

« .. Avec cette série à huit voix, toute dédiée à l’adolescence et à ses émois, Florence Hinckel explore ce temps particulier, où l’on se transforme, où l’on attend beaucoup, où l’amitié est infiniment précieuse et nécessaire pour se sentir bien. Le ton est juste et sensible, le propos convaincant.
Elle touchera les adolescents lecteurs, qui pourront s’intéresser plus particulièrement aux filles ou aux garçons. La lecture en est aisée… »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon

☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 6-7 nov : Livr@do de Liège
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 490 autres abonnés

Précédent
amour toujours (ou presque) (Jacqueline Wilson)
ce temps particulier