la vie même

Publié sur 1 min. de lecture

Une exposition au Jeu de Paume me donne à nouveau envie de me rendre à Paris. Des photos de Kertesz, d’abord (il y en a sans doute encore que je ne connais pas, donc curiosité), et aussi des clichés pris par Emile Zola. Le connaissiez-vous comme adepte de la photographie ? Les liens entre littérature et photographie m’interpellent. Il me semble qu’ils procèdent d’un même mouvement, d’observation, de curiosité, d’acuité, et de présence au monde, pile au centre, au sein de la vie même.

Me touchent particulièrement les portraits de Denise, fille naturelle (comme on disait alors) de Zola et de Jeanne Rozerot :

Ou bien cet étonnant portrait de son fils Jacques :

Ou encore cet autoportrait avec son chien Pimpin (pas de retardateur à l’époque, c’est sa femme qui a appuyé sur le déclencheur) :

 

—–

Et puis ici, ma chronique sur VivantMag à propos du concert de Stéphanie Joire, entendu le 15 mars dernier au Point de Bascule, à Marseille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 570 autres abonnés

Précédent
inspirations
la vie même