lecture #128 : Mon désir le plus ardent

Publié sur 2 min. de lecture

J’ai longtemps hésité à parler ici de *Mon désir le plus ardent* de Pete Fromm, parce qu’il a été une petite déception. Mais avec le recul, je vois qu’elle est due à 2 raisons : d’abord l’attente énorme que j’avais en commençant mon 3e roman des éditions Gallmeister, après *Dans la forêt* et *My absolute darling* que j’avais adorés, ensuite le moment de ma lecture, en plein confinement. Il se trouve que ce roman évoque une histoire d’amour mise à mal par la sclérose en plaques qui déboule chez la jeune femme. Or, en pleine pandémie, j’avoue que lire des romans sur des gens malades ne m’a pas spécialement emballée (le hasard a voulu qu’avec le roman YA *Strong girls forever* de chez Nathan, c’était le 2e sur lequel je suis tombée sans faire exprès pendant cette période – roman qui n’a strictement rien à voir mais à côté duquel je suis aussi passée, d’ailleurs, en tout cas cela faisait un peu trop). Et puis, même s’ils sont présents, les grands espaces m’ont quand même manqué, par rapport aux 2 romans précédents lus de cette maison d’édition, mais aussi l’attachement aux personnages. Je n’ai pas réussi à ressentir d’empathie pour Maddy et Dalt et leur histoire d’amour.

Cette lecture ne fut pas pour autant une perte de temps car c’est bien écrit et dépaysant (Wyoming, Oregon). Il me manquait juste le plaisir, mais cette donnée est si subjective et fluctuante…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 7 mars : Saint-Germain-Lès-Arpajon
☞ 4-5 avril : Villeurbanne : ANNULÉ
☞ 16-17 mai : Epoque, Caen : ANNULÉ
☞ 13-14 juin : Luçon : ANNULÉ

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 700 autres abonnés

Précédent
*Ce qui fait battre nos coeurs* dans la sélection Ados+ du défi Babelio 2020/2021
lecture #128 : Mon désir le plus ardent