Les quatre filles du Dr March

Publié sur 1 min. de lecture

C’était beau de voir Little Women avec ma fifille pour fêter ses 19 ans (comment, déjà ? Mais stop ! Mais non… grandis, ma fille… grandis selon tes choix, comme les filles March). J’avais tellement aimé ce roman étant ado (bien sûr, comment ne pas s’identifier à Jo quand on aime écrire ? Comment ne pas s’interroger sur cette identification, d’ailleurs, quand comme elle on a fini par écrire pour la jeunesse !). Je n’ai pas été déçue par cette adaptation où on retrouve le souffle, le dynamisme et cette joie de vivre lucide donc teintée de mélancolie de Greta Gerwig. Et puis, cela fait du bien de voir un film où tout est beau : décors, costumes, personnages, et où les filles sont soutenues et encouragées par les hommes avec bienveillance et véritable amour. Car oui, cela est possible et cela arrive dans la vraie vie où aucun Matzneff ne vient dîner chez soi. 
Pour commencer l’année sur une note positive et je crois finalement réaliste (je suis très optimiste !), Little women était parfait.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 7 mars : Saint-Germain-Lès-Arpajon
☞ 4-5 avril : Villeurbanne
☞ 16-17 mai : Epoque, Caen
☞ 13-14 juin : Luçon

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 675 autres abonnés

Précédent
Quelques conseils sociaux-fiscaux en ce début 2020, pour mes collègues auteurs et autrices
Les quatre filles du Dr March