Un post Instagram qui fait plaisir – certes, surtout parce que ça concerne mon #bleue ! – , et que j’ai reposté sur mon compte (on notera que ce sont deux romans de chez Syros, super maison d’édition) :

capture-decran-2016-09-16-a-11-43-18

Discussion entière :

  • finouloom: J’aime bien savoir ce que mon fils va lire au collège et je suis surprise après avoir lu : 2 livres top !! Ça change des lectures imposées de mon époque 😜
  • janelebastardet moi qui rêve que mes collègues de français s’ouvrent à la littérature jeunesse… Je suis surprise qu’il puisse y avoir encore autant de résistance chez de jeunes collègues. Heureusement que les élèves sont là !
  • florencehinckel Eh oui mais les choses bougent et changent par endroits, heureusement !
  • elsareadsLa chance.. J’aimerai lire les memes livres pour les cours😪

 

Cette discussion est intéressante parce qu’on y trouve :

  • Un parent heureusement surpris de la qualité des lectures dites jeunesse conseillées par le professeur (ce parent avait donc sans doute des a priori)
  • Un enseignant qui rêverait que ses collègues soient plus ouverts à cette littérature
  • Une jeune élève qui adorerait avoir un professeur qui y soit ouvert
  • (Une auteure ravie du débat)

Je ne ferai pas de longs discours parce que j’ai un bouquin à écrire (!) et aussi parce que c’est le genre de débat qu’on peut trouver en long, en large et en travers notamment sur Facebook (variations sur le thème : la littérature dite pour la jeunesse est-elle du même niveau que la littérature dite générale ?), mais surtout parce que j’ai envie de ne retenir que l’aspect positif du jour : on voit de plus en plus de professeurs de français de collège, et même de lycée (là où la résistance est la plus grande), des gens qui sont donc quand même de sérieux amoureux de la bonne littérature, qui estiment que certains romans de littérature dite pour la jeunesse sont de la littérature contemporaine digne d’intérêt et dont on peut recommander chaudement la lecture.

Donc là, moi, aujourd’hui, j’ai juste envie de dire : YES !

(Dans ce domaine, il n’y a pas de petite victoire).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 566 autres abonnés

Précédent
introspection stylistique
professeur, ouvre-toi