dignité/indignité (Louise Wimmer)

Publié sur 1 min. de lecture

Image du jour.

Issue d’un film enfin vu grâce à Arte. Je l’avais loupé au ciné. Louise Wimmer.

louise_wimmer2

 

La dignité faite femme. Très beau personnage, fort et debout quoi qu’il arrive. Et sujet essentiel, une vérité trop répandue, et dont l’on parle trop peu. Et aussi pour la fin du film. Le sourire qui fait pleurer. Le visage illuminé. La beauté, soudain, inattendue car au contraire trop attendue par Louise, d’une cité HLM.

––––––––

Et puis, sous ce soleil tantôt doux tantôt cruel, je pense aux enfants de Gaza.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 566 autres abonnés

Précédent
« hymne à l’amitié et roman de l’été » (+ Correspondances)
dignité/indignité (Louise Wimmer)