les fins annoncent toujours des débuts

Publié sur 2 min. de lecture

2015 est en train de finir et ce fut une belle année, pleine d’intensité et de surprises. Mais aussi terrible et effrayante et incompréhensible, semblable à la fin d’un monde.

Je vous la souhaite belle, tout de même, cette fin d’année, toute en mémoire cependant (n’oublions rien et luttons plus que jamais contre la bêtise et la médiocrité), et plus belle encore l’année 2016 à venir, toute en espoir.

A mon petit niveau s’il vous intéresse, voici à quoi vous attendre (s’il ne vous intéresse pas, zappez et allez lire Le Monde – il y a une bonne raison à cela aujourd’hui) : en 2016 quatre courtes parutions de mon clavier-plume sont prévues, toutes “accessibles aussi aux plus jeunes” – voilà comment j’ai décidé de nommer désormais la littérature dite pour la jeunesse -, et toutes très différentes (humour, aventures, voyage, politique-fiction), je reste fidèle à mon éclectisme que j’affectionne. J’en reparlerai. L’écriture, elle, sera toute entière consacrée à un seul gros projet mettant en scène de jeunes adultes, que j’ai déjà entamé. Je tiens beaucoup à ce temps d’écriture sans dispersion. Mais je commence déjà à jeter des idées concernant une autre très belle proposition faite par une excellente amie (encore un autre domaine, auquel je n’ai encore jamais touché, j’espère que cela prendra forme).

Quoi qu’il en soit voici en images quelques thèmes de mon projet où évoluent de jeunes adultes, qui donc va m’occuper durant toute l’année prochaine.

Il sera question d’équilibre, de perte d’équilibre et de chute.

saut2

Chute ou saut ? Ambiguïté.

saut

Il sera question d’oiseaux et de vision des choses altérée.

oiseaux

Bien sûr, comme toujours des vagues. Et de la pluie, et des larmes (de joie aussi). En tout cas de l’eau.

ob_43e72e_asako-narahashi-1

Et puis l’exclusion, la vie vue de loin, pourtant si près.

exclusion

Et tant d’autres choses, qui se révèlent et se révèleront au fil des mots écrits. Un peu comme de la magie.

Bonne année à tous, pleine d’envols.

ballonrouge

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Les succès de DomiCe qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 28-29 nov : Colmar
☞ 2-7 dec : Montreuil
☞ 30-31 janv : Saint-Orens
☞ 29-30 mai : Fismes
☞ 5-6 juin : Narbonne

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 706 autres abonnés

Précédent
Le lendemain de LGL + lectures croisées d’U4
les fins annoncent toujours des débuts