préparation psychologique

Publié sur 1 min. de lecture

La haute saison des déplacements a commencé tout doucement par des rencontres dans ma région, et à partir de la fin de ce mois jusqu’à début juin hop vitesse supérieure ultasonique. Je sens qu’il me faudra des vitamines, ou que je vive en apnée, ou que je retrouve la super-héroïne qui hiberne en moi. Les trois à la fois seront sans doute requis. Cela me motive pour bien avancer voire finir mon gros projet en cours (que j’avance à la vitesse d’un escargot asthmatique) avant ces deux mois et demie à venir où je côtoierai à nouveau la Sncf de très près, et pour de looooongues heures.

Je retrouverai mes esprits et mon temps libre pile quand il fera beau et chaud (célèbre contrepèterie belge).

En attendant ici c’est toujours la tempête, mais j’adore ça, c’est un temps à écrire – ou procrastiner – pelotonnée chez soi en sirotant un thé brulant.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 579 autres abonnés

Précédent
avis de tempête
préparation psychologique