Vanilles et chocolats : prix Valdegour Pissevin Wallon

Publié sur 1 min. de lecture

… qui sont 3 quartiers de Nîmes, mais excentrés (contraste fulgurant avec la joliesse proprette du centre), de ces quartiers où j’aime me rendre car je m’y sens utile, car le regard des enfants y est direct, profond, aux aguets, où les paroles roulent plus vite qu’ailleurs, et râpent parfois. Où la frontière entre gentillesse et provocation est parfois difficile à discerner, mais qu’importe je fais toujours comme si j’y croyais fort, à leur gentillesse (et j’y crois), et généralement ça marche, et les défenses tombent, et la gentillesse devient vraie.  Tous m’ont demandé : « c’est vous que vous avez écrit le livre ? » Et souvent à la suite : « Franchement, il était trop bien, madame.  » (on imagine là mon émoi). Un autre, 10 ans : « j’ai trouvé que c’était quand même bien de lire. » Et alors que je le félicite pour sa découverte, il prend un air paternel : « Faut continuer à écrire des livres, m’dame ».

Journée très riche, hier, donc, très énergisante.

(cliquer pour agrandir)

Florence Hinckel, auteur jeunesse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 566 autres abonnés

Précédent
merci pour le dessin !