Citation du 4 mai (Grand Saut tome 2)

Publié sur 1 min. de lecture

Citation du jour, issue du Grand Saut tome 2 :

« Marion se mit à penser au parcours d’Alex. Il était une ligne droite à lui tout seul, avant tout ça. Son chemin était tracé avec la netteté et la rigueur d’un féru de géométrie. Il aurait dû décrocher le bac avec mention très bien, être accepté dans une grande école, devenir major de sa promotion, obtenir un bon poste dans une boîte ou une administration prestigieuses, aidé en cela par les relations de ses parents… Un chemin balisé, large et ouvert. Mais sa ligne s’était brisée net, brutalement, un soir d’Halloween. »

En écoute pour ce chapitre : Quand je serai un grand, Frero Delavega

« Les lumières de la ville ont volé les étoiles

Et trompé le chemin de mes rêves d’enfant »

(Photo de Izis)

(playlist du Grand Saut Tome 2 : cliquer)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon

☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 6-7 nov : Livr@do de Liège
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 523 autres abonnés

Précédent
Citation du 3 mai (Grand saut tome 2)
Citation du 4 mai (Grand Saut tome 2)