« Du jour où… »

Publié sur 1 min. de lecture

« Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s’étaient établis à Rouen.

Voilà la troisième fois que j’en vois. Et toujours avec un nouveau plaisir.

L’admirable, c’est qu’ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu’inoffensifs comme des moutons.

Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sols. Et j’ai entendu de jolis mots à la Prudhomme.

Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la retrouve chez tous les gens d’ordre. C’est la haine qu’on porte au Bédouin, à l’hérétique, au philosophe, au solitaire, au poète.

Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m’exaspère.

Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton. »

Gustave Flaubert, Lettre à George Sand,

Correspondance de Gustave Flaubert, Lettre à George Sand, 12 juin 1867, éd. de la Pléiade, tome 5, pp. 653-654.

 

(Flauflau-le-bogoss. Mais non je me moque pas, faut lire les commentaires !)

 

Citation piochée sur Les nouvelles chroniques de Gabriel Matzneff, qu’il faut lire (ses chroniques, et Matzneff – personnellement lu et aimé La prunelle de mes yeux)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
  • Pascale M.
    18 octobre 2013

    Heu, mais c’est Maupassant, plus beau gosse que Flaubert !

    • florence
      18 octobre 2013

      Hé mince ! Moi qui pensais avoir trouvé une photo de Flaubert jeune où il était encore beau gosse (comme quoi, le Net, hein, faut toujours demander à un(e) spécialiste). Bon ben je vais devoir changer la photo, avec le vrai Flaubert !

  • florence
    18 octobre 2013

    (Heureusement qu’il y en a qui suivent, merci Pascale)

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 579 autres abonnés

Précédent
variations
« Du jour où… »