jeux de lumières + Mes prix littéraires de Bernhard

Publié sur 1 min. de lecture

Imagier (choisi) de ces derniers jours, qui furent d’abord amicaux, puis recueillis :

(Je suis athée pourtant la vue d’une bible ouverte m’émeut…

… car des humains ont cessé là une activité de lecture et d’écoute, qu’ils vont reprendre bientôt.)

(Les opinions divergent, pourtant ces vitraux-ci me paraissent parfaitement à leur place, et me touchent au-delà de la raison…)

(L’émotion est décuplée quand, le soir venu, au son de l’orgue et de la trompette, ils prennent des teintes bleutées)

——-

Discussion durant le trajet de retour :

– Machine, elle est allée déjà six fois à DisneyLand. Elle y est retournée ce week-end. C’est parce que sa mère adore DisneyLand.

– Désolée, toi, ta mère elle adore des trucs comme Conques.

– Ouais, mais non, ça va, c’était chouette Conques. Même si moi les vitraux je les ai aimés que de nuit…

——

Livre lu :

Impertinent, scandaleux, hypocrite, méprisant, méchant, en un mot : très drôle. Ou comment voir avec un oeil aiguisé le monde des prix littéraires, vu de l’intérieur, en quelques nouvelles ciselées comme des diamants noirs. Brillamment fangeux…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • marion muller-colard
    11 mai 2013

    vous ne seriez pas un brin mystique, Madame Florence ? je partage ton avis :sur les vitrauxsur Disneylandsur les tee-shirts de chez Camaieuxmoi j’ai planté des tomates, faute d’avoir gagné le prix littéraire du Bessin pour lequel je me déplace pourtant mercredi…

  • florence
    11 mai 2013

    Madame Marion, que vous répondre, sinon que je me sens davantage Miss Toc que Miss Tic ? Même pas un brin, ni une tige de tomate (nous aussi on en a planté par ici, dans un endroit qu’est même pas à nous,  mais chttt), et même que c’était dans mon tee-shirt trop beau de chez Camaïeu et que j’ai pensé à toi, du coup. Les prix littéraires jeunesse, trop bête de pas les gagner, c’est presque comme un cadeau de fête des mères (genre collier de nouilles), mais on pourrait aussi en faire un bouquin ! Bises à toi et à tes petits Mickeys même si je les connais pas 🙂

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 568 autres abonnés

Précédent
voir Chateauroux et lire
jeux de lumières + Mes prix littéraires de Bernhard