Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Vous regardez autour de mes livres

parution du Grand Saut Tome 3

Le Grand Saut Tome 3 est paru hier !

Pour celles et ceux qui l’ignorent, c’est quoi, Le Grand Saut ? Cette trilogie est un récit que j’ai voulu le plus contemporain possible pour les jeunes de 17-18 ans : alors que depuis trois jours tous les lycéens de terminale sont rendus fébriles par les résultats de #Parcoursup, mes personnages ont connu les mêmes affres dans le tome 2 et vivent leur destin décidé en partie par la grâce d’un logiciel dans le tome 3 : Sam en fac de droit à Assas, Alex en licence de maths à Marseille, Marion en maths sup à Paris, Rébecca en licence arts du spectacle à Paris, Iris en fac de lettres, et Paul… Ah ah, grosse surprise pour Paul, vous verrez !
Eveil politique, bizutage sexiste, renforcements de vocation ou au contraire désillusions, quêtes identitaires ou familiales, des poèmes, des chansons, des chutes et des envols, et même la présence d’un écrivain célèbre dans l’une des scènes … Je pense qu’il y a de quoi vibrer avec mes 6 jeunes adultes.
Alors, prêts à sauter à pieds joints dans leurs émotions ?

 

****

Et on peut déjà lire une chronique sur ce tome 3 du Grand Saut, qui est… waouh…. (je ne suis que bonheur et joie) : « Merci Florence pour toutes ces émotions, pour les rires et les larmes, pour le cœur qui bat un peu plus fort, qui parfois s’est arrêté, le temps d’un instant, merci de m’avoir rappelé comment c’était d’avoir dix-huit ans, terrifiant mais enivrant de liberté et de possibilités. Il est temps pour moi comme pour les personnages, de fermer les yeux un instant, d’inspirer un coup, de prendre mon élan et de faire Le grand saut.  » Merci à vous, The Anna Shaw !

Grand merci aussi à Allan qui sur Instagram a écrit, à propos du T1 : « J’ai hésité à mettre un filtre bleu et vous dire « sous un filtre bleu se cache un ciel gris ». Ce serait vous dire ce que vous devez deviner en lisant ce livre. Une putain de merveille… Le genre de livres sur les ados qui ne passe pas inaperçu puisqu’il comprend les ados… Ce livre est à dévorer…  » Allan, c’est Daaquo Jil, un étudiant qui m’avait déjà beaucoup émue car il était venu me voir à Lire en Poche et avait fait l’aller-retour Toulouse-Bordeaux dans le week-end pour ramener et me faire dédicacer U4.Yannis !

Je ne sais pas si on a les lecteurs et les lectrices qu’on mérite, mais rien que ces deux-là me donnent des ailes…

partager

Citation du 18 mai (Le Grand Saut tome 2)

« –… Des fois, je me demande quel genre de personnes je suis. Tu le sais, toi, quel genre tu es ? Le genre bon, ou le genre mauvais ?

Marion ne répondit pas. Elle l’avait frappée uniquement parce qu’elle lui avait donné sa version de la vérité. Ca ne faisait pas d’elle une sainte, c’était sûr.

– Voilà, fit Madeleine, c’est à toi de décider qui je suis pour toi. Peut-être que ça t’aidera à décider qui tu es, toi aussi. »

 

En écoute pour ce chapitre 9 : C’est comment qu’on freine, album Play blessures, Alain Bashung et Serge Gainsbourg, 1982

«Pousse ton genou,

j’passe la troisième

Ça fait jamais qu’une borne que tu m’aimes

Je sais pas si je veux te connaître plus loin

Arrête de me dire que je vais pas bien

C’est comment qu’on freine

Je voudrais descendre de là »

 

(playlist du Grand Saut Tome 2 : cliquer)

partager

Citation du 4 mai (Grand Saut tome 2)

Citation du jour, issue du Grand Saut tome 2 :

« Marion se mit à penser au parcours d’Alex. Il était une ligne droite à lui tout seul, avant tout ça. Son chemin était tracé avec la netteté et la rigueur d’un féru de géométrie. Il aurait dû décrocher le bac avec mention très bien, être accepté dans une grande école, devenir major de sa promotion, obtenir un bon poste dans une boîte ou une administration prestigieuses, aidé en cela par les relations de ses parents… Un chemin balisé, large et ouvert. Mais sa ligne s’était brisée net, brutalement, un soir d’Halloween. »

En écoute pour ce chapitre : Quand je serai un grand, Frero Delavega

« Les lumières de la ville ont volé les étoiles

Et trompé le chemin de mes rêves d’enfant »

(Photo de Izis)

(playlist du Grand Saut Tome 2 : cliquer)

partager

Citation du 3 mai (Grand saut tome 2)

Citation du jour, issue du Grand Saut tome 2 :

« Alex savait à quel point le théâtre comptait pour Rébecca, mais il avait du mal à imaginer qu’on puisse ressentir une telle flamme. L’idée même de flamme lui était devenue étrangère. Tout était froid. Dans ce froid, la vérité et le mensonge pesaient le même poids. Les promesses n’avaient aucun sens.

– D’accord, Becky, je te le promets. »

En écoute pour ce chapitre : Changement, Orelsan

«Plus j’avance, plus j’grandis, plus j’comprends rien… »

L’un des premiers selfies, réalisé en 1913 par la duchesse Anastasia Nikolaïevna de Russie (fusillée avec toute sa famille le 17 juillet 1918)

(playlist du Grand Saut Tome 2 : cliquer)

partager

Citation du 2 mai (Grand Saut tome 2)

Citation du jour, issue du Grand Saut tome 2 :

« Emile balança ses petits papiers avec rage et dit entre ses dents :

– Au lieu de reporter la faute sur ceux qui n’y sont pour rien, vous devriez chercher le vrai coupable. Et à mon avis, il n’est pas loin.

– C’est quoi, ces insinuations ? renchérit Sam.

Emile les regarda un à un, sans répondre, puis s’en alla.

– Bon débarras, marmonna Rébecca.

Ils restèrent muets, assommés par l’accusation. »

En écoute pour ce chapitre : Vagues, La femme

«Et il y a les vagues Qui se forment et se déforment»

(playlist du Grand Saut Tome 2 : cliquer)

partager

J-24 pour le tome 3 du Grand Saut !

C’est le 1er mai, le joli mois du muguet !

Comme vous l’avez peut-être remarqué, le 1er mai c’est aussi la date par laquelle débute le tome 2, qui se termine le 5 juillet. Pour accompagner et soutenir tous ceux et toutes celles qui s’avancent inexorablement vers le bac comme certains et certaines de mes héros (lesquels ? Il y a un petit suspense sur cette question), je vais vous offrir de temps à autres ici même une courte citation correspondant aux dates du jour.
Voici donc celle du 1er mai !

« Un long cri se répercuta sur les parois de la Faille. Libération maximale ! Sam resta quelques secondes les bras écartés, comme une croix résistant au mistral qui soufflait depuis plus de trois jours déjà. Le vent avait chassé tous les nuages et le soleil semblait trouer le ciel bleu. Sam se trouvait à l’endroit exact d’où il avait pris son élan pour plonger un jour de septembre, celui de l’anniversaire d’Iris. »

*
*     *

C’est aussi le mois de la parution du tome 3 du Grand Saut, je suis très impatiente de vous permettre de partager la suite du destin de mes 6 héros et héroïnes ! Sur les réseaux, vous vous interrogez beaucoup sur Paul, patience, patience… Connaissez-vous la couverture de ce tome 3 ? La voici en avant-première (teasing ;-)) :

 

Elle est belle, pas vrai ? Personnellement, j’adore la petite histoire que racontent les 3 couvertures :

Le Grand Saut 1

Le Grand Saut 2

Le Grand Saut 3

Et de quoi parle ce tome 3 ? Ah là là j’ai eu tellement de plaisir à faire évoluer mes six personnages ! Ils ont même réussi à m’étonner. Surtout Paul… Mais pas que. Et cette fois j’ai osé faire faire une apparition à un grand écrivain que j’admire, un vrai. Le fil rouge de cet opus, c’est « non-fiction », ou presque… mais chut !

Voici comment l’éditeur (que je remercie infiniment pour m’avoir permis d’écrire cette trilogie que je portais depuis longtemps en moi), résume le début de tout ça :

L’année après le Bac : six amis face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes.
Paris ! Iris, Marion, Rébecca et Sam ont réalisé leur rêve : vivre en colocation à Paris, pour leur première année d’études… mais un rêve imparfait car sans Alex, à cause de son handicap, et sans Paul, qui a disparu durant l’été.
Iris tente une percée dans le monde littéraire parisien, Rébecca dans celui de la comédie. Sam se fait des amis engagés en fac de droit, pour impressionner Charlotte, qu’il a peur de voir s’éloigner. En maths sup, Marion vit un bizutage éprouvant, mais trouve en Lena, sa voisine, un soutien inattendu.
A Marseille, Alex préfère écrire des chansons à sa fac de math. Quant à Paul, il s’est lancé dans un centre de recrutement très particulier…
Les six amis sont face à des choix déterminants, et face à eux-mêmes. Et leur amitié est mise à rude épreuve…– 6 personnages au parcours existentiel très fort, avec parfois des destins originaux
– Des problématiques pré-adultes traitées avec finesse et sans détour : sexualité, handicap, addiction, colocation, relation à distance, bizutage, vivre sans ses parents, quête de sens…

 J’ai plein de révélations à vous faire sur mes inspirations pour ce tome-là. Mais j’attends d’abord vos réactions, questions, etc !

partager