Enfin la douceur des soirs et des astres pleins, comme en un périlleux et fragile équilibre.

——

Merci à la talentueuse et jolie Clem (rencontrée à Cherbourg) pour sa chronique sur L’été où je suis né. Je suis heureuse qu’elle ait aimé. C’est sur son blog. Extrait : « C’est avec une facilité déconcertante que Florence Hinckel m’a fait passer du sourire à l’étonnement, des larmes aux yeux à la compassion… J’ai adoré les personnages, j’ai adoré l’écriture de l’auteur, j’ai adoré le déroulement de l’histoire… La fin m’a mis les larmes aux yeux et a failli me faire pleurer. Je ne m’y attendais pas et j’ai été émue… »

Et le site A l’ombre du grand arbre a recensé les valises de l’été idéales.

 

Nathan a choisi deux romans à embarquer dans sa valise : Quatre filles et un jean et… L’été où je suis né : « Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que peut prendre cette saison pour un adolescent. Un roman bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. » Grand merci à toi, Nathan !


 

 

Quant à la souris jaune, elle a craqué pour Théa pour l’éternité, et je la remercie également pour son billet. Extrait : « le thème de l’immortalité, du vieillissement, des apparences, sont abordés de façon intelligente et sensée ; et évidemment celui des amourettes, et de l’amour profond, y compris à travers le renoncement à l’autre, pour préserver le bonheur de celui/celle qu’on dit aimer… J’aime beaucoup l’avancée des choses, l’emballement du traitement, et le destin de Théa… »

Et toujours sur Les mondes de Clem :

« J’ai adoré le personnage de Théa. Elle change beaucoup d’état d’esprit dans l’avancement de l’histoire, mais elle reste toujours la même : une jeune fille sensible, qui sait ce qu’elle veut mais qui se pose beaucoup de questions sur elle même. J’ai totalement pu m’identifier à elle, en ce qui concerne ses doutes, ses envies… J’ai pu ressentir les évènements avec elle, j’ai vécu son histoire. Comme je me suis facilement identifiée à Théa, j’ai adoré Théo. De par son regard, le/la lecteur/trice ne peut que l’apprécier… J’ai donc été transportée dans l’univers de Théa et avec elle j’ai frissonné, j’ai douté, j’ai aimé, j’ai espéré… »


Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que cette saison peut prendre pour un adolescent. Un roman court mais bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. – See more at: http://alombredugrandarbre.com/?p=4209#sthash.Co57yq6A.dpuf
Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que cette saison peut prendre pour un adolescent. Un roman court mais bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. – See more at: http://alombredugrandarbre.com/?p=4209#sthash.Co57yq6A.dpu
Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que cette saison peut prendre pour un adolescent. Un roman court mais bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. – See more at: http://alombredugrandarbre.com/?p=4209#sthash.Co57yq6A.dpuf
Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que cette saison peut prendre pour un adolescent. Un roman court mais bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. – See more at: http://alombredugrandarbre.com/?p=4209#sthash.Co57yq6A.dpuf
Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que cette saison peut prendre pour un adolescent. Un roman court mais bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. – See more at: http://alombredugrandarbre.com/?p=4209#sthash.Co57yq6A.dpuf
Un roman court mais magnifique qui retranscrit bien l’ambiance d’un été, de l’importance que cette saison peut prendre pour un adolescent. Un roman court mais bouleversant sur l’amour, le coup de foudre même, la recherche d’identité, l’adoption. Un petit format à déguster sur la plage. – See more at: http://alombredugrandarbre.com/?p=4209#sthash.Co57yq6A.dp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 579 autres abonnés

Précédent
musique !
douceur