« La liberté de parole a diminué l’importance de la parole. » (Ana Blandiana)

Publié sur 1 min. de lecture

Phrase d’Ana Blandiana, poétesse et romancière, citée dans Le Magazine Littéraire qui vient de paraître, dans un article reproduit ici de Laure Hinckel sur la littérature roumaine, en particulier sur quelques-uns des 27 auteurs roumains invités au Salon du Livre de Paris à venir. A ne pas rater.

 

Un jeune garçon montre un portrait de Nicolae Ceausescu,

provenant d’une maison en démolition, à Bucarest, août 2011 ©AFP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • Magali
    24 février 2013

    Il semble que, non contente de vous livrer à ce monde, la brave cigogne dont ce fut la mission vous ait fait à toute deux dont d’une plume…..

  • florence
    24 février 2013

    Merci Magali ! Peut-être était-ce une bonne fée, c’est d’autant plus curieux qu’absolument rien dans notre milieu familial et social ne nous y prédestinait. On en est d’autant plus contentes !

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 565 autres abonnés

Précédent
de l’ouvrage au coeur (et vice-versa)
« La liberté de parole a diminué l’importance de la parole. » (Ana Blandiana)