Séries : L’effondrement versus Years and years

Publié sur 3 min. de lecture
Séries : L’effondrement versus Years and years

Vu la première saison de l’excellente série française, L’effondrement. A mettre en parallèle avec cette autre non moins excellente série anglaise dont j’ai déjà parlé ici : Years and years. Dans L’effondrement, la cause de la débâcle n’est jamais donnée. Sont scrutés les comportements humains suite à cet effondrement, dans divers contextes bien précis. C’est intelligent, bien joué, bien réalisé, et ça fait froid dans le dos. On sent l’influence directe des alertes lancées par Pablo Servigne et Yves Cochet, alertes …

Partager

Lectures #124 : Les loyautés et Le consentement

Publié sur 2 min. de lecture
Lectures #124 : Les loyautés et Le consentement

Deux livres lus d’une traite, et qui ont (beaucoup) plus de points communs que je ne pensais au départ. Il s’agit dans les deux cas d’adolescence maltraitée, non pas au moyen de coups ou d’insultes, mais d’inconséquence, d’emprise ou d’incapacité à protéger de la part des adultes. Avec Les loyautés, Delphine de Vigan ne me déçoit pas. J’aime infiniment cette autrice, qui allie maîtrise du récit, style et pertinence psychologique. A vrai dire, tout ce que je recherche moi-même, en ayant …

Partager

Renversante bientôt vivante

Publié sur 1 min. de lecture
Renversante bientôt vivante

Au fait, je n’ai pas partagé ici sur le blog cette bonne nouvelle : Renversante est en cours d’adaptation théâtrale par Léna Bréban ! Vous saurez tout en lisant cet article, qui comporte aussi un appel à témoignages, si vous souhaitez apporter votre patte à cette adaptation. Léna Bréban a besoin de vous ! Il semblerait donc que ce sera joué en janvier 2021 à l’Espace des Arts. Hâte ! …

Partager

Lecture #123 : Les choses humaines, de Karine Tuil

Publié sur 3 min. de lecture
Lecture #123 : Les choses humaines, de Karine Tuil

Le roman s’inspire d’un cas de viol sur le campus de Stanford, et déroule la mécanique judiciaire amplement médiatisée à cause du profil de l’accusé, fils d’un journaliste de télé célèbre et d’une essayiste féministe. Commençons par ce que j’ai (beaucoup) aimé : D’abord Claire, le personnage de la mère, est passionnant, car enferré dans ses contradictions. Ensuite le choix de nous placer surtout dans la peau et la tête de l’accusé, plus que de la victime, nous permet un recul …

Partager

Exigence papillonesque

Publié sur 2 min. de lecture
Exigence papillonesque

J’aimerais rendre hommage ici au travail de celles et ceux qu’on appelle « préparateurs ou préparatrices de copie », en quelque sorte des super-correcteurs/correctrices (qui font bien plus que corriger, finalement) ; c’est la dernière étape après le travail qu’on fait avec l’éditrice ou l’éditeur pour tirer nos narrations vers le haut.Pour la famille Papillon, dont je viens de finir le tome 3, la préparatrice (Agathe Camus) a dû s’arracher les cheveux ! Une foultitude d’événements historiques, une encore plus grande …

Partager