« Toute photographie est cette catastrophe » (La chambre claire, Barthes)

« Toute photographie est cette catastrophe » (La chambre claire, Barthes)

Publié sur 2 min. de lecture

Fascination pour l'image, amour des photos... Depuis longtemps, je tourne autour... Je lis ce genre d'ouvrages : La chambre claire de Roland Barthes est l'un de mes essais préférés. Jugez plutôt, par l'exemple : Quoi de plus bouleversant ? Le studium et le punctum, qui crée l'émotion... J'ai souvent fait référence à cet ouvrage l'air de rien dans mes romans jeunesse. La référence la plus explicite se trouve dans Quatre filles et quatre garçons, et concerne une photo de Kertesz, photographe que j'adule, pour ...

Partager

Klimt mania

Klimt mania

Publié sur 1 min. de lecture

Non contente d'aimer sa peinture, je trouve tout à fait savoureux ce qui transparait de la vie de Gustav Klimt sur les clichés faits de lui. Avec Egon Schiele   Avec minou Avec sa compagne Emilie Flöge, créatrice de mode et femme d'affaires       Petit retour fascinant sur Emilie Flöge :

Partager

Citation du 4 mai (Grand Saut tome 2)

Citation du 4 mai (Grand Saut tome 2)

Publié sur 1 min. de lecture

Citation du jour, issue du Grand Saut tome 2 : "Marion se mit à penser au parcours d'Alex. Il était une ligne droite à lui tout seul, avant tout ça. Son chemin était tracé avec la netteté et la rigueur d'un féru de géométrie. Il aurait dû décrocher le bac avec mention très bien, être accepté dans une grande école, devenir major de sa promotion, obtenir un bon poste dans une boîte ou une administration prestigieuses, aidé en cela par les relations de ses parents... ...

Partager

Citation du 3 mai (Grand saut tome 2)

Citation du 3 mai (Grand saut tome 2)

Publié sur 1 min. de lecture

Citation du jour, issue du Grand Saut tome 2 : "Alex savait à quel point le théâtre comptait pour Rébecca, mais il avait du mal à imaginer qu'on puisse ressentir une telle flamme. L'idée même de flamme lui était devenue étrangère. Tout était froid. Dans ce froid, la vérité et le mensonge pesaient le même poids. Les promesses n'avaient aucun sens. – D'accord, Becky, je te le promets." En écoute pour ce chapitre : Changement, Orelsan «Plus j’avance, plus j’grandis, plus j’comprends rien... » L'un des premiers ...

Partager

Mises en abyme

Mises en abyme

Publié sur 1 min. de lecture

Sabine Weiss. Autoportraits : (La déformation de l'image est voulue. Les artistes, photographes ou peintres... ou écrivain·e·s, souvent déforment leur image, par jeu ou par difficulté avec l'adéquation apparence/intériorité) Et puis Sabine Weiss a photographié Giacometti en train de peindre une jeune femme nommée Anne, qui elle-même pensait à quoi ? Et en train de sculpter. Qui ? Puis en train de la (nous) regarder.

Partager

connexion… avec le monde

connexion… avec le monde

Publié sur 1 min. de lecture

Une dernière petite photo d'écrivain pour vous annoncer ma disparition momentanée de la toile, non pas pour cause de vacances mais pour cause de séjour nécessaire en tour d'ivoire. Eh oui, car j'ai du travail. Beaucoup. Hunter S. Thompson Comme les photos d'hommes écrivains sont un milliard de fois plus inspirantes que celles des femmes (voir article ci-dessous), voici un mâle beat-writer pour illustrer ma philosophie de travail aoutienne. Et quelques beat-words : Le poids du monde est amour Sous le fardeau de solitude, sous le fardeau d'insatisfaction extrait de ...

Partager

montrer et regarder autrement les écrivain(e)s…

montrer et regarder autrement les écrivain(e)s…

Publié sur 5 min. de lecture

Peut-être faut-il y réfléchir... Heureusement, de gros progrès ont été faits et ce que je vais montrer là sont  des photos souvent anciennes, évidemment choisies pour ma démonstration, mais ces photographies ont été si faciles à trouver et sont si nombreuses qu'elles ne me semblent pas là comme illustrations anecdotiques mais bien comme propos général à interroger. D'autre part on se rend compte combien ces images sont si prégnantes en nous qu'on a tendance, hommes ou femmes écrivains contemporains, à ...

Partager

j’en suis bien désolée mais…

j’en suis bien désolée mais…

Publié sur 4 min. de lecture

Beaucoup de gens écrivent et, ce qui se comprend, ils sont en quête d'avis pour savoir ce qui est bon, ce qui est à améliorer, ils cherchent à savoir pourquoi ce qui a du succès sur la toile ou parmi leurs relations ne trouve pas d'éditeur ; je comprends leur désarroi, c'est un mystère toujours renouvelé, ce qui est édité ou ne l'est pas, et croyez-moi je n'ai pas non plus la réponse. Mon désarroi est souvent le même que ...

Partager

de l’autoportrait (Walker Evans, Rembrandt, Kafka)

de l’autoportrait (Walker Evans, Rembrandt, Kafka)

Publié sur 2 min. de lecture

Walker Evans est surtout connu pour son travail sur la Grande Dépression. Il a su saisir une Amérique en crise, avec délicatesse. Sadie Tingle, Alabama, 1936. On connaît moins ses autoportraits, nombreux. Ce n'est pas un cas unique, loin de là. Nombre de photographes, mais aussi de peintres ont ressenti le besoin de saisir leur image changeante (Rembrandt étant fameux aussi pour cela... ),  à la manière d'un Monet avec ses meules de foin ou ses parlements de Londres ; ou comme Auggie/Harvey Keitel ...

Partager