« Il y a derrière mes paupières… »

Publié sur 1 min. de lecture

Pour Mémoire en mi, merci à Anne et Tom pour leur lecture et leurs mots.

Pour secrets.com, merci à Clèm.

Et, last but not least, Nathan, sur son blog Bouquins en folie, raconte avec beaucoup de talent la fin des vacances et une forme de nostalgie de l’été pourtant encore là, dans une chronique au joli titre : On revient toujours changé d’un été. Il exprime ainsi ce que l’on est sans doute beaucoup à ressentir, quel que soit l’âge. Je suis si touchée et flattée qu’il le fasse en citant les mots de L’été où je suis né… A moi de le citer avec cette phrase qui m’a émue : « Je ne suis pas triste, malheureux, désespéré, je ne vais pas sombrer dans une période obscure ou je ne sais quoi, le lycée c’est un pas de plus vers la liberté. Tout comme le Bac. Seulement il y a derrière mes paupières la mer, la lumière et des éclats de bonheur que j’aimerais revisiter. »

Écrire est décidément un bonheur plein de surprises en tout genre. Grâce à ces surprises, on n’a qu’une envie…

… écrire encore.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
  • Nathan
    9 septembre 2013

    Ce billet me touche en plein coeur … merci mille fois ♥

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 579 autres abonnés

Précédent
nouvelles de rentrée (dont Théa pour l’éternité qui remporte le prix Enlivrez-vous)
« Il y a derrière mes paupières… »