Arles, la maison

Publié sur 1 min. de lecture

Hier, nous étions aux Rencontres de la photographie, Arles.
C’est toujours un grand plaisir, tant cette ville est jolie. Aujourd’hui, focus sur une exposition qui m’a immanquablement fait penser à la collection de Jean-Marie Donat, qui d’ailleurs était aussi à Arles, mais hélas on s’est ratés : trop dommage !
The anonymous project contient des diapositives de familles anonymes, concentrées sur les années 70-80.
La très bonne idée de l’expo est d’avoir investi une petite maison où on déambule de pièce en pièce dans l’atmosphère de cette époque : une vraie plongée immersive (même l’ambiance sonore a été soignée) où on n’arrête pas de s’exclamer « oh mes parents/mes grands-parents avaient le même objet, le même meuble, la même déco ! ».
C’est une expo qui convient parfaitement aux plus jeunes tant elle est ludique… et très enthousiasmante !
A quand une epxosition sur la famille Papillon avec les photos de Jean-Marie ? 😊 Je vois bien une pièce par époque : celle de grand-papy Robert (années 50), celle de Mamie Rose (années 60-70) et celle de Domi (années 80-90) !
Casterman Jeunesse, il faudrait y penser !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ce qui fait battre nos coeursLes exploits de Grand-Papy RobertNos éclats de miroirLe Grand Saut tome 2Quatre filles et quatre garçonsThéa pour l'éternitéLe chastronauteChat va faire malL'été où je suis néSuper-Louis et l'île aux quarante crânesLa fille qui dortMa mère est maireLes copains, le soleil et NabilaHyperconnectée


☞ 20-22 sept : Livre dans la boucle, Besançon
☞ 10-13 oct : Troyes
☞ 14-17 nov : Aubagne
☞ 28 nov-2 dec : Montreuil

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 582 autres abonnés

Précédent
lecture #115 : signé Poète X
Arles, la maison