main dans la main

main dans la main

Publié sur 2 min. de lecture

Grand coup de cœur pour ce film de Valérie Donzelli vu hier soir au cinoche, Main dans la main. J'ai tout aimé, le burlesque, le grave, la fantaisie, le fantastique, le drôle, les acteurs, le propos, les situations, la tendresse, l'amour etc etc. Une très fine réflexion sur le couple et les attachements en tout genre. Une très belle vision. Je m'y suis retrouvée en totalité, c'est nous, c'est ici, c'est maintenant. Valérie Donzelli, qui joue aussi la soeur de Jojo, est ...

Partager

vous voulez un cachou ?

vous voulez un cachou ?

Publié sur 2 min. de lecture

  Hier soir rererevu Le magnifique, avec les enfants (c'est bien les enfants, ça fait plein d'occasions de revoir des films qu'eux n'ont pas vu), et qui me fait toujours autant rire. C'est THE film culte de tout écrivain de l'imaginaire. A douze ans, c'est la scène avec le fils qui fait irruption "Bonjour Papa, aujourd'hui c'est mercredi", pour faire la bise au héros Bob Saint-Clar en pleine tuerie dans le repère de l'infâme Karpov ressemblant fort à l'éditeur de François Merlin, ...

Partager

simple et beau

simple et beau

Publié sur 1 min. de lecture

C'est un film très simple, un scénario très linéaire, pratiquement sans surprise, et pourtant j'ai beaucoup aimé, pour justement cette simplicité, pour la beauté de certaines scènes (surtout celles avec le portable), pour la vision du couple et de l'amour (vu par Luna), pour la beauté de l'actrice, et pour... le choix de Luna. Luna, personnage pur, personnage sain. Ca fait du bien. Je vous le recommande (très accessible et même instructif pour des ados, mais pas pour les enfants). En ...

Partager

« oh, moi… » (Jean-Pierre Léaud)
« Je dégrade les murs de la classe et je malmène la prosodie française. »

« Je dégrade les murs de la classe et je malmène la prosodie française. »

Publié sur 1 min. de lecture

... Texte de la punition donnée à Antoine Doinel et qui amorça sa chute. Ou qui au contraire le sauvera de tout. On note la formule affirmative. De nos jours, on dicterait à l'élève : "je ne dégrade pas, etc". Mais ici voilà mise au présent universel la bêtise commise dans le passé proche. Hier soir idée venue de nulle part de regarder avec les enfants Les 400 coups de François Truffaut. Certains films vieillissent mal et comportent des longueurs difficiles à ...

Partager

je vivais au Japon sans le savoir (Vincent m’a décillée) + Camille redouble

je vivais au Japon sans le savoir (Vincent m’a décillée) + Camille redouble

Publié sur 2 min. de lecture

Tout ce qu'on vit sans le savoir... Semaine intense à Paris. Il faisait beau. Les chocolats chauds furent délicieux, et leurs volutes ressemblaient à la voie lactée. Une très grande part d'enfance dans ce périple semi-professionnel. Il y eut Van Gogh et Hiroshige (pinacothèque), à voir en commençant par le second, dont s'est inspiré le premier. Deux expositions superbes. 40 toiles de Van Gogh : surprise de découvrir que je n'en connaissais que très peu. Prêtés par des musées néerlandais, les tableaux ...

Partager

retour de Lille

retour de Lille

Publié sur 2 min. de lecture

Eh ben Lille, c'était drôlement bien. Sachez d'abord qu'à Lille il fait très beau, et très très chaud. Oui. Et se promener dans la vieille ville sous un soleil éclatant est une forme de bonheur. Après les rencontres avec les classes, après "l'épreuve" de la médiathèque, les 3 auteures filles présentes (Quitterie, Béatrice, Valérie) et moi-même décidâmes de prendre nos quartiers à Wazemmes, pour le festival Wazemmes-l'accordéon, menées par de très sympathiques bibliothécaires. Et c'est toujours une belle surprise quand ...

Partager

August Rush

August Rush

Publié sur 1 min. de lecture

L'invraisemblance est totale (à moins de réussir à se persuader qu'il s'agit d'un conte de fée, sans fée). Le scénario a été plus que bâclé, et c'est d'un mépris exaspérant pour le public visé : les enfants. Mais on peut le voir pour deux raisons : d'abord si l'on veut comprendre les ficelles grosses comme des câbles qui font qu'un mélodrame parvient à nous kidnapper (et il y parvient), ensuite pour quelques jolies scènes musicales, comme celle-ci : http://www.youtube.com/watch?v=VcrXhnIet6o&feature=related Cela s'appelle du ...

Partager

nobody knows

nobody knows

Publié sur 1 min. de lecture

Nobody knows, de Hirokazu Kore-Eda, film sorti en 2004, actuellement sur Arte+7 (on se fait les toiles qu'on peut !), est un joyau tout à la fois sombre et lumineux, d'une lenteur miraculeusement vivante. Extrêmement touchée par la capacité du réalisateur à traiter un fait divers tragique de manière fluide, apaisée, sans aucun pathos, et surtout avec une grande maîtrise du récit. Chaque détail compte. Ces détails sont révélateurs du temps qui passe, avec ce qui grandit et ce qui ...

Partager