De la notion de TEMPS dans le travail d’écriture

De la notion de TEMPS dans le travail d’écriture

Publié sur 4 min. de lecture

Il semblerait que j’aie bel et bien terminé hier la dernière mouture de mon prochain roman pour grands ados (à paraître chez Syros à la rentrée de septembre) ! Et j’en sors enthousiaste et fébrile comme à chaque fois. Ce sera mon one-shot (comme on dit) le plus volumineux, et pour un roman aussi dense, une fois encore je réalise que le TEMPS est LA variable qu’il faut le plus prendre en compte : aussi bien notre ennemi que notre allié, ...

Partager

le métier d’écrivain·e, c’est aussi…

le métier d’écrivain·e, c’est aussi…

Publié sur 1 min. de lecture

Le métier d’écrivain·e, c’est aussi, pour écrire une scène d’à peine 15000 signes, faire des recherches pendant 2 jours, et tomber sur des trésors qu’on n’aurait jamais découverts, sinon. La scène en question se déroule en 1962 et je n’aurais pas pu mieux tomber que sur ce documentaire de Chris Marker, le réalisateur (oui, celui de ce chef d’oeuvre qu’est *La jetée*...) et de Pierre Lhomme, le cameraman : *Joli mai*. Certes, il dure plus de 2h, mais il m’a donné ...

Partager

Outils pour auteurs et autrices

Outils pour auteurs et autrices

Publié sur 3 min. de lecture

Entre deux sessions d’écriture de romans et deux lectures, j'ai souvent un besoin étrange et irrépressible : me reposer du monde des idées et de la création avec des activités rassurantes, à savoir manipuler des chiffres ou du code. C'est le moment que je vais choisir pour faire des mises à jour compliquées sur mon blog, ou bien pour plonger avec délectation dans la confection de tableaux excel qui rendent le monde simple, clair et tangible. L'utilité immédiate et concrète ...

Partager

enterrement d’oiseau et rendez-vous avec un chat

enterrement d’oiseau et rendez-vous avec un chat

Publié sur 3 min. de lecture

Le roman Nos éclats de miroir à paraître bientôt chez Nathan est un prolongement littéraire (au sens de transformation volontaire de la réalité, avec le souci d'y trouver du sens) de mes journaux intimes d'enfant et d'adolescente. Pour l'occasion, quelques extraits, réels ceux-ci, de mes vrais journaux, qui illustrent cette réflexion de mon héroïne Cléo, page 14 : "Je crois que l'enfance est liée à la terre. J'étais toujours à y farfouiller, à tenter d'une certaine façon de m'y enfouir." Age ...

Partager

sculpture du texte

sculpture du texte

Publié sur 2 min. de lecture

Aveu : j’adore retravailler mes romans, d’après les remarques de mes éditrices ou éditeurs. Je n’ai connu qu’un seul cas où ce fut difficile, c’était pour Nos éclats de miroir, qui pour moi était une matière brute déjà polie, où tout tenait en si fragile équilibre que je me suis rendue compte peu à peu qu’il n’y fallait quasiment rien toucher. Mais pour des romans moins dentelés, le regard extérieur est précieux.La période est belle en ce moment d’ailleurs parce ...

Partager

analyse minutieuse d’un échantillon de boue

analyse minutieuse d’un échantillon de boue

Publié sur 14 min. de lecture

Article écrit pour tenter de démêler pourquoi des torrents de boue sont déversés, sur les réseaux sociaux, sur certaines personnes qui osent dénoncer les mécanismes de domination qui pèsent ou ont pesé sur eux·elles. Certaines belles personnes parviennent spontanément à s'adresser à, et à écouter tout un chacun de la même façon, quel·le qu'il ou elle soit, parce qu'elles ne voient pas de différences. C'est une magnifique qualité, mais qui est rare. Dans nos échanges, quand ils sont réels mais encore ...

Partager

obsessions

obsessions

Publié sur 1 min. de lecture

Déterritorialisation incessante comme mode de vie créatif, défis permanents, tout en étant incapable de quitter ses obsessions. Mes obsessions : le corps, les miroirs, les illusions, le progrès, les images, les mots, l’enfance, où on va et où on est. Qui on est et dans quel monde. D’où l’on vient et d’où l’on part. Et par-dessus tout cela, en priorité : l’exclusion sous toutes ses formes et ce que cela renvoie, cette violence (que le mot « inclusion » soit ...

Partager

en pleine écriture…
« Toute photographie est cette catastrophe » (La chambre claire, Barthes)

« Toute photographie est cette catastrophe » (La chambre claire, Barthes)

Publié sur 2 min. de lecture

Fascination pour l'image, amour des photos... Depuis longtemps, je tourne autour... Je lis ce genre d'ouvrages : La chambre claire de Roland Barthes est l'un de mes essais préférés. Jugez plutôt, par l'exemple : Quoi de plus bouleversant ? Le studium et le punctum, qui crée l'émotion... J'ai souvent fait référence à cet ouvrage l'air de rien dans mes romans jeunesse. La référence la plus explicite se trouve dans Quatre filles et quatre garçons, et concerne une photo de Kertesz, photographe que j'adule, pour ...

Partager